Un navire avec 600 migrants à son bord se cherche un port

Vanessa Beaulieu
Juin 11, 2018

"Malte aurait pu ouvrir ses portes, mais on connaît toutes les limites de Malte sur l'accueil des migrants puisque c'est une toute petite île". L'île méditerranéenne réagit à la demande présentée plus tôt par le gouvernement italien dans un communiqué conjoint du ministre de l'intérieur Matteo Salvini et du ministre des infrastructures et des transports Danilo Toninelli, responsable de la surveillance des côtes italiennes.

Malte "ne peut pas continuer à regarder ailleurs lorsqu'il s'agit de respecter des conventions internationales précises sur la protection de la vie humaine", déclarait le communiqué italien.

Après Rome, La Valette a refusé dimanche d'accueillir l'Aquarius, un navire de l'ONG SOS Méditerranée qui transporte à son bord plus de 600 migrants.

A bord se trouvent notamment 123 mineurs non accompagnés, onze enfants et sept femmes enceintes.

Le navire se trouvait dans la nuit de dimanche à lundi entre Malte et la Sicile et attendait de pouvoir débarquer les migrants dans un port. Un porte-parole maltais a déclaré que les sauvetages en question avaient eu lieu dans la zone de recherche et de sauvetage libyenne et dépendaient du centre de coordination des secours de Rome.

Tensions commerciales et diplomatiques au G7
Pire, le semblant d'entente entre les Etats-Unis et les autres puissances mondiales risque de connaître un nouvel épisode difficile.

Air France : rétablissement du contrôle d'identité des passagers à l'embarquement
Pour les adultes, la pièce présentée peut être une carte d'identité, un passeport, un titre de séjour ou un permis de conduire. Motif: la compagnie avait jugé la procédure "obsolète", après la levée de l'état d'urgence le 1er novembre 2017.

Alexandre Allard: l'enfance et la petite enfance
La société a fusionné avec Babyloan pour devenir la plus grande communauté dans le domaine du financement participatif en France. Alexandre Allard veut alors faire de cet endroit, un espace de rencontre et de découverte pour les artistes contemporains.

Selon un tweet de l'ONG SOS Méditerranée, "l'Aquarius a reçu pour instruction du Centre de coordination des secours maritimes italien (IMRCC) de rester en stand-by sur sa position actuelle, soit à 35 milles nautiques de l'Italie et à 27 milles nautiques de Malte". Joseph Muscat s'est entretenu au téléphone avec le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte.

"Si quiconque pense que nous n'allons pas bouger un muscle alors que nous subissons un autre été de débarquements, de débarquements et encore de débarquements, eh bien ce n'est pas ce que je vais faire", a déclaré M. Salvini à des journalistes.

Plusieurs ports italiens, dont celui de Naples ou de Palerme, en Sicile, ont fait savoir dès dimanche qu'ils étaient d'accord pour accueillir l'Aquarius.

L'Italie, qui a vu débarquer sur ses côtes quelque 700.000 migrants depuis 2013, a le sentiment depuis le début de la crise migratoire d'être laissée seule à gérer cette situation sans aucune aide des ses partenaires de l'Union européenne.

Le ministre réagissait à l'arrivée dans la matinée, au large de la Libye, d'un autre navire affrété par une ONG allemande, Sea Watch. Nous sommes toujours à l'arrêt dans les eaux internationales entre Malte et l'Italie.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL