Accusé d'avoir détourné de l'argent, Trump qualifie ces attaques de "ridicules"

Vanessa Beaulieu
Juin 14, 2018

Dans l'assignation enregistrée devant la Cour suprême de l'État de New York, Donald Trump est accusé d'avoir utilisé l'argent de la fondation pour payer de nombreux frais personnels, décorer un de ses clubs de golf et promouvoir ses hôtels et autres entreprises. Des accusations "extraordinaires" à l'encontre d'un président en exercice, selon le journal, qui s'ajoutent aux nombreuses affaires judiciaires de Donald Trump.

La procureure a indiqué avoir assigné en justice le président et les trois enfants issus de son premier mariage, Donald Jr. Alors que la fondation Trump est dans la tourmente depuis fin 2016, soupçonnés de multiples irrégularités, la procureure générale de l'Etat de New York a directement mis en cause Donald Trump lui-même, jeudi.

L'assignation affirme notamment que la fondation, créée en 1987 mais à laquelle Trump ne donnait plus lui-même d'argent depuis 2008, n'avait pas d'employé propre.

Elle a lancé une action pour dissoudre la fondation et exiger la restitution de quelque 2,8 millions de dollars.

La plainte cite notamment une levée de fonds organisée le 28 janvier 2016 dans l'Etat de l'Iowa, présentée comme une opération charitable pour les anciens combattants alors qu'elle avait tous les attributs d'un meeting électoral.

Canada: "Tous les scénarios" sur la table face à un Trump imprévisible
Il avait expliqué que "les Canadiens sont polis et raisonnables mais (qu'ils) ne se laisseraient pas bousculer ". Nous pensons qu'il existe de réelles possibilités de conclure un très bon accord digne du 21e siècle.

Anne-Sophie Lapix ose une pique sarcastique sur les footballeurs en plein "20 Heures"
Mais le lancement d'Anne-Sophie Lapix a semble-t-il étonné les téléspectateurs (voir la vidéo en tête d'article). Le coup d'envoi de la coupe du monde de football en Russie sera donné jeudi après-midi.

Alexandre Allard: l'enfance et la petite enfance
La société a fusionné avec Babyloan pour devenir la plus grande communauté dans le domaine du financement participatif en France. Alexandre Allard veut alors faire de cet endroit, un espace de rencontre et de découverte pour les artistes contemporains.

" Comme nos investigations l'ont révélé, la Fondation Trump était un peu plus qu'un chéquier pour les paiements de M. Trump ou de ses sociétés à des organisations à but non lucratif (...). Ce n'est pas comme cela que les fondations privées doivent fonctionner ", poursuit le communiqué.

Elle demande aussi à ce que le président américain soit interdit de diriger une organisation à but non lucratif à New York pendant 10 ans, tandis que ses enfants seraient interdits d'en diriger une pour un an.

"En deux tweets, il a accusé les " démocrates véreux " qui dirigent l'État de New York de " tout faire pour l'attaquer en justice ", grâce à " une fondation qui a engrangé 18,8 millions de dollars et a donné à des oeuvres caritatives un montant supérieur à ses gains, 19,2 millions de dollars ". Il a aussi assuré qu'il ne réglerait pas cette affaire à l'amiable, comme il l'a fait dans le passé pour d'autres assignations contre lui au civil.

Une porte-parole de la Trump Organization, Amanda Miller, a elle aussi longuement dénoncé "les motivations politiques évidentes" du bureau de la procureure, rappelant qu'il n'avait jamais jugé nécessaire d'enquêter sur la puissante fondation dirigée par les Clinton, également située dans l'Etat de New York, comme le demandait Trump.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL