Fait divers - Une ancienne miss Gravelines écrouée pour trafic de drogue

Marcel Micheaux
Juin 14, 2018

Une Miss en détention provisoire pour trafic de stupéfiants, pas très prestigieux.

C'est le 7 juin 2018 que les gendarmes ont interpellé le couple en Bretagne.

Larry Kudlow foudroyé par une crise cardiaque
Justin Trudeau " a tenu une conférence de presse et dit que les Etats-Unis étaient insultants", avait affirmé M. Kudlow, en jugeant que le Premier ministre canadien " nous a poignardés dans le dos ".

Vianney en larmes pendant un concert
Et ils sont évidemment là ce soir, ce sont mes parents!" a déclaré Vianney , en larmes, durant ce moment plein d'émotion. Tout d'abord, l'artiste a fait venir des amis sur scène, comme Patrick Bruel, Bigflo et Oli et MC Solaar.

Une tortue verte protégée meurt après avoir ingéré du plastique — Thaïlande
Tamronakaswawat, un biologiste de la vie marine à l'université Kasetsart en Thaïlande s'est exprimé à ce sujet. La Thaïlande fait partie des pays qui rejettent le plus de plastiques dans les océans.

Élue Miss Prestige National en 2015 en présence de Geneviève de Fontenay, Margaux Deroy est à présent dans la tourmente.

Nos confrères de BFMTV annoncent aujourd'hui qu'ils sont en détention provisoire dans deux maisons d'arrêts différentes pour "transport et détention de produits stupéfiants". "Étant présidente d'honneur du Comité Miss Prestige National au moment de son élection, Geneviève de Fontenay demande la destitution immédiate de Margaux Deroy et le renvoi de son écharpe comportant le nom et le logo de Geneviève de Fontenay", précise-t-elle. La belle et son petit-ami sont soupçonnés par les forces de l'ordre d'avoir fourni en drogue plusieurs départements en Bretagne, dans le Nord et dans les Pays-de-la-Loire. Lors du concours de beauté, la jeune femme avait expliqué qu'elle était en licence de droit, et aspirait devenir avocate. Cette année, la couronne a été remportée par Charlotte Depaepe, miss Flandre.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL