Migrants: près de 90 % des Allemands veulent plus d'expulsions | Europe

Vanessa Beaulieu
Juin 18, 2018

Selon un sondage publié le 15 juin, près de 90% des Allemands veulent une accélération des expulsions d'étrangers en situation irrégulière.

Seehofer est partisan d'une ligne dure sur les questions migratoires, à quelques mois d'une élection régionale en Bavière, et a estimé que l'Allemagne devait s'allier avec l'Autriche et l'Italie sur les politiques à mener en matière de migration et de sécurité.

Le ministre de l'Intérieur veut en outre refouler à la frontière les demandeurs d'asile arrivant en Allemagne bien qu'ils aient été enregistrés par un autre pays dans la base de données de l'UE.

Angela Merkel joue son avenir politique à la suite d'une fronde sans précédent de l'aile la plus à droite de sa coalition gouvernementale, qui réclame plus de fermeté aux frontières.

Une femme avalée par un python géant — Indonésie
PublicitéLe python géant est une espèce dont il n'est pas rare de croiser le chemin en Indonésie et aux Philippines. L'alerte avait été donnée par ses enfants inquiets de ne pas la voir revenir.

L'ex-chef de campagne de Trump incarcéré jusqu'à son procès
Paul Manafort cultive des liens anciens avec un parti politique pro-Russe en Ukraine et un oligarque proche du Kremlin. Nouveau rebondissement aux États-Unis dans l'enquête sur les interférences russes durant la campagne présidentielle.

Le OnePlus 6 franchit la barre du million d'exemplaires vendus
Le groupe vient d'annoncer avoir écoulé plus d'1 million de OnePlus 6 en moins d'un mois . Ce modèle a fait le succès de OnePlus et a évolué avec le lancement du OnePlus 6 .

Lundi, la CSU, le parti de M. Seehofer, doit décider si le ministre imposera ses vues par décret, ce qui pourrait amener à son limogeage voire à une chute du gouvernement Merkel.

Le ministre allemand de l'Intérieur a limogé la directrice de l'Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF), où ont été recensées un grand nombre d'irrégularités, a annoncé vendredi un porte-parole.

Le BAMF était depuis plusieurs semaines au coeur d'un scandale autour du droit d'asile, l'une de ses antennes à Brême étant soupçonnée d'avoir indûment favorisé plus de 1200 demandes d'asile.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL