L'ex-gourou de la secte Aum exécuté — Japon

Vanessa Beaulieu
Juillet 8, 2018

C'est la première fois qu'est annoncée l'exécution d'un ou plusieurs ex-membres de la secte Aum Vérité Suprême. Quelque 190 autres membres de la secte avaient également été condamnés à diverses sentences. La loi japonaise précise que les condamnés à la peine de mort doivent être exécutés dans les six mois suivant la confirmation de leur sentence, mais dans la pratique ils restent souvent des années dans le couloir de la mort. Ils avaient déposé des sacs en plastique dans cinq rames du métro de Tokyo.

Treize personnes avaient perdu la vie et plus de 6 300 autres individus avaient été touchés, parfois de manière irréversible, par le gaz utilisé à l'origine par les nazis. Les responsables? La secte Aum.

L'ex-gourou de la secte Aum Vérité suprême, Shoko Asahara, condamné à la peine capitale pour sa responsabilité dans une attaque au gaz sarin dans le métro de Tokyo en 1995, a été exécuté vendredi matin, rapportent les médias japonais.

Yoko Kamikawa, ministre japonaise de la Justice a confirmé l'exécution du gourou.

Arrêté en mai 1995, Shoko Asahara (de son vrai nom Chizuo Matsumoto), avait été condamné à mort en 2004, au terme d'un procès qui avait duré 8 ans.

Explosion dans un entrepôt de feux d'artifice au Mexique : 12 morts
Cette ville, réputée pour ses engins pyrotechniques artisanaux, compte le plus grand marché de feux d'artifice du pays. Une explosion spectaculaire dans le grand marché y avait fait 42 morts et 70 blessés en décembre 2016.

Michel Drucker recadré par la direction après ses propos sur Laurent Delahousse
Chaque saison, il menaçait la direction de partir s'il n'avait pas le 19 heures alors que j'étais une locomotive pour son journal. Michel Drucker a accordé une interview au Parisien qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux.

Mondial-2018: la Belgique exulte, salue "un exploit"
La Belgique affrontera la France en demi-finale du Mondial-2018, affiche programmée mardi 10 juillet à Saint-Pétersbourg. Tout le pays peut désormais se prendre à rêver d'une première finale de Coupe du monde.

Mme Kamikawa a déclaré que Shoko Asahara avait commis " des crimes pendant des années ".

Entre les jours fériés dit "des enfants" le 5 mai et "de la mer" le 16 juillet, vendredi aura été le "jour de la mort" au Japon. Six autres fidèles condamnés à la même peine capitale demeurent en attente. Procédé très réfléchi Le 20 mars 1995, selon un procédé très réfléchi, plusieurs membres de l'organisation occulte avaient répandu du gaz sarin dans des rames de métro convergeant vers le cœur administratif de la capitale.

Nul ne comprit immédiatement ce qui se passait à cette heure matinale, en pleine période de pointe, alors que de nombreux passagers sortaient en suffoquant de diverses bouches de métro des lignes visées.

Déjà, en juin 1994, sept personnes avaient été tuées dans la ville de Matsumoto, dans le centre du pays, et 600 autres avaient souffert de maux divers, à la suite d'une attaque au gaz sarin perpétrée par des membres de la secte.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL