Macron ira mardi en Russie pour la demi-finale des Bleus — Mondial

Thibaut Duval
Juillet 9, 2018

Le président français avait annoncé, lors d'une visite à Saint-Petersbourg le 25 mai, qu'il reviendrait en Russie si la France passait "les quarts de finale", ce qui est le cas puisqu'elle a battu l'Uruguay 2-0 vendredi. Il s'agira d'un simple aller-retour, sans rencontre diplomatique prévue, a-t-on précisé. Le 20 juin, Emmanuel Macron avait ensuite prédit que l'équipe de France, qui selon lui "a un vrai potentiel", allait remporter la Coupe du monde.

Amateur de ballon rond, le président de la République a regardé, vendredi, le quart de finale au milieu de quelque 300 jeunes, venus notamment de clubs de foot de l'Ile-de-France, qui ont été invités dans le parc de l'Elysée. Revigoré par la victoire des hommes de Didier Deschamps, il a promis d'assister aux demies finales ce mardi contre leurs voisins belges dans une confrontation épique pour une place en finale au soir du 15 juillet 2018. "Rendez-vous mardi!", a-t-il tweeté.

Mondial: "Neymar Ciao", la presse brésilienne dit adieu à la sixième étoile
Les Diables peuvent-ils battre le Brésil de Neymar? La Belgique restait aussi très dangereuse en contre, avec Eden Hazard (61e). La Belgique , sans Thomas Meunier suspendu, jouera contre la France en demi-finales mardi (20h00) à Saint-Petersbourg.

Café des Sports Midi Libre : France-Uruguay, l'avant-match !
Hugo Lloris a ensuite sauvé les Bleus d'une magnifique parade face à Martin Caceres (44e). La possession est restée française face à un pressing uruguayen plutôt léger.

Tour de France : Gaviria remporte la première étape au sprint
Quintana, qui a cédé plus d'une minute, a été victime pour sa part d'une crevaison à 400 mètres de la banderole des 3 kilomètres. Le Tour 2018 ne commence pas sous les meilleures auspices pour Christopher Froome , qui n'avait pas couru depuis le Giro.

Par ailleurs, il a même suivi le match au jardin de l'Elysée avec une multitude d'enfants. Elle réagissait à l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille, dont Londres accuse Moscou (une affaire qui a rebondi après l'empoisonnement de deux nouvelles personnes près de Salisbury).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL