Turquie: Erdogan doté d'un mandat renforcé, cherche à apaiser

Vanessa Beaulieu
Juillet 10, 2018

Outre les ministres, M. Erdogan, qui a prêté lundi serment pour un nouveau mandat de cinq ans aux pouvoirs renforcés, a nommé Fuat Oktay, un technocrate qui avait par le passé dirigé l'Agence turque de gestion des situations d'urgence (Afad), au poste de vice-président.

"Je ne suis pas seulement le président de ceux qui ont voté pour moi, mais de l'ensemble des 81 millions" de Turcs, a-t-il déclaré.

Il a aussi promis d'oeuvrer pour faire avancer "la démocratie, les droits et les libertés" et de hisser la Turquie parmi les dix premières économies au monde.

Les autorités ont présenté ce décret-loi limogeant plus de 18 000 personnes comme le dernier pris sous l'état d'urgence instauré au lendemain du putsch manqué de juillet 2016 et sans cesse renouvelé depuis. Ce dimanche 8 juillet, deux semaines après la victoire du parti islamo-conservateur AKP, un décret-loi, publié ce jour dans le Journal officiel, a acté le licenciement de 18.632 fonctionnaires, dont de très nombreux membres des forces de l'ordre, du ministère de la Justice, mais aussi des enseignants et universitaires. Sa chroniqueuse Asli Aydintasbas parle de l'avènement d'une "deuxième république" succédant à la Turquie laïque.

Lundi marquera également l'entrée en vigueur d'un système présidentiel.

Violences sexuelles: plusieurs femmes accusent Luc Besson
Le 18 mai dernier, en plein Festival de Cannes, l'actrice Sand Van Roy déposait plainte contre Luc Besson pour viol. Il y a quelques semaines, Luc Besson était accusé d'agression sexuelle par une première femme.

France-Belgique vu par Pierre Ménès
Mais il est un peu tard pour avoir des regrets et le staff des Bleus est de grande qualité également. Je lui reprochais une absence d'équipe type et de projet de jeu.

Alexandre Allard: l'enfance et la petite enfance
La société a fusionné avec Babyloan pour devenir la plus grande communauté dans le domaine du financement participatif en France. Alexandre Allard veut alors faire de cet endroit, un espace de rencontre et de découverte pour les artistes contemporains.

Dans le nouveau système, le poste de Premier ministre, occupé par Binali Yildirim, a été supprimé, et le chef de l'Etat détient désormais l'ensemble du pouvoir exécutif et pourra promulguer des décrets.

M. Erdogan doit présenter dans la soirée un nouveau gouvernement resserré qui devrait compter 16 ministères contre 26 (sans compter le Premier ministre) actuellement.

Des dirigeants étrangers, comme le Vénézuélien Nicolas Maduro et le Soudanais Omar el-Béchir ou encore le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, ont assisté à la cérémonie, ainsi que le président bulgare Roumen Radev et le Premier ministre hongrois Viktor Orban.

Sa nomination aux Finances survient dans un contexte économique difficile avec une inflation élevée, une forte dévaluation de la monnaie et un important déficit des comptes courants, en dépit d'une croissance solide.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL