Montpellier : un écran géant pour la demi-finale France / Belgique

Thibaut Duval
Juillet 11, 2018

Près de 20 ans après la seule et unique victoire de l'équipe de France en Coupe du monde, les Bleus n'ont plus qu'une marche à gravir pour gagner le titre final.

Pour des raisons de sécurité, un filtrage sera organisé en amont du parvis Georges Frêche, il est donc conseillé de venir un peu avant 20 heures pour pouvoir s'installer tranquillement avant le début du match. "On est en finale, on est en finale!", chantent les supporteurs en dansant, rejoignant la rue de Rivoli toute proche, pour converger en direction de la plus belle avenue du monde.

Au même moment, un concert de klaxons a résonné dans les rues de la capitale.

Les gens sautaient dans tous les sens, se prenant dans les bras, les couples s'embrassant debout sur les tables de cafés.

En cas de qualification des Bleus pour la finale, l'écran géant sera réinstallé sur le parvis Georges Frêche, le dimanche 15 juillet.

Une offre de 270 millions pour Coutinho — PSG
Les Blaugrana ne seraient pas vendeurs pour le joueur de 26 ans, recruté en janvier dernier pour environ 160 millions d'euros. Le premier visait sans doute à savoir si l'ailier brésilien pouvait, ou non, être tenté par un transfert au PSG .

Boris Johnson a démissionné
De son côté Simon Usherwood, chercheur à l'université du Surrey, "n'imagine pas d'autres démissions". Il estime que le camp britannique ne se montre pas assez dur lors des négociations avec Bruxelles.

George Clooney victime d’un accident de la route en Sardaigne
Rejoint par son épouse Amal, il a quitté l'hôpital très peu de temps après y avoir été admis. L'acteur aurait été percuté par un véhicule qui tournait au moment où Clooney le doublait.

"Vive la France, vive la République", lancent deux jeunes lycéennes parisiennes, Alia et Sacha. "On va communier tous ensemble sur les Champs". "Arrête! Tu vas nous porter la poisse", lui répond l'un d'eux avant qu'ils reprennent en choeur: "On est en finale!". A quelques mètres du Moulin Rouge, les pétards claquent, les plus audacieux se hissent sur le toit des bus, tandis que d'autres tirent des fumigènes, a constaté un journaliste de l'AFP.

Venue avec ses amies, Léa, 17 ans, estime que "c'est trop beau ce qui se passe".

Sur Twitter, de nombreux fans de foot avaient réclamé un écran géant ces derniers jours, histoire de voir en grand les performances et, on l'espère, les buts des Bleus.

Des rassemblements se sont déroulés dans de nombreuses villes à travers tout le pays, notamment sur le Vieux-Port à Marseille, à Montpellier, Strasbourg, Rennes et Nice, où un mouvement de foule a fait une trentaine de blessés légers.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL