Les gros plans sur les femmes bientôt interdits

Marcel Micheaux
Juillet 12, 2018

Comme le relève notamment un article publié sur leparisien.fr, la Fifa leur reproche en effet de trop mettre en avant les plus belles femmes de la Coupe du monde.

Et c'est le pays hébergeur de cette coupe du monde qui serait dans le viseur des responsables de la Fifa. Selon l'agence AP relayée par le site de l'hebdomadaire, un briefing a eu lieu mercredi 11 juillet.

Cristiano Ronaldo quitte officiellement le Real pour rejoindre la Juve — Football
En 2009, lorsqu'il rejoint le Real Madrid en provenance de Manchester United , sa signature fait déjà le tour du monde. Le destin de Ronaldo s'est scellé après la finale de la Ligue des Champions gagnée par le Real contre Liverpool (3-1).

Nissan avoue avoir falsifié des contrôles de pollution
L'action Nissan a perdu 4,6% à la Bourse de Tokyo pour tomber à un plus bas de plus d'un an. Le problème a été révélé, insiste Nissan , lors d'inspections pratiquées en interne .

Marché : Uber et Alphabet investissent dans le service de vélos Lime
Les trottinettes de Lime sont actuellement présentes dans 70 villes à travers le monde, dont Paris depuis début juin. Avec ce nouvel investissement, la valorisation de Lime dépasserait un milliard de dollars.

Aujourd'hui, la FIFA dit stop aux gros plans sur les supportrices pendant les rencontres, jugeant cette pratique sexiste, et priant les diffuseurs de ne plus autant s'attarder sur les " supportrices sexy dans les tribunes ", pour reprendre les mots de Federico Addiechi, le responsable du programme diversité de la Fédération Internationale de Football. Il a annoncé vouloir discuter de la question avec les diffuseurs de toutes les chaînes nationales, ainsi qu'avec sa propre équipe de production. "Nous allons prendre des mesures sur les choses qui ne vont pas " , a-t-il promis. Les incidents racistes et homophobes qui cristallisaient les craintes avant la compétition en Russie auront été maîtrisés, au détriment de plus d'une trentaine de cas d'agression et de harcèlement envers les femmes. Federico Addiechi a d'ailleurs noté que la position sur ce sujet de la Fifa était sur "une évolution normale" et que les retransmissions des matchs en Russie allaient déjà dans ce sens par rapport à la Coupe du monde en 2014 au Brésil.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL