Un ex-ingénieur arrêté pour vol de secrets industriels — Apple

Aubin Brasseur
Juillet 12, 2018

L'ingénieur a pris un congé paternité en avril et s'est rendu avec sa famille en Chine.

Xiaolang Zhang avait été embauché par Apple en décembre 2015 pour rejoindre une équipe développant du matériel et des logiciels pour des véhicules autonomes, un projet qui était un "secret bien gardé", selon la plainte. Une fois de retour aux États-Unis, il a indiqué à l'un de ses supérieurs qu'il comptait démissionner pour retourner en Chine, notamment pour être auprès de sa mère malade.

Zhang a indiqué qu'il avait l'intention de travailler pour une start-up chinoise spécialisée dans la conduite autonome. L'équipe a constaté que l'activité de Zhang sur le réseau de l'entreprise avait augmenté "de façon exponentielle" au cours des jours précédant son retour de congé de paternité.

Plus malin, Netflix télécharge vos épisodes en amont
Cette dernière est d'ores et déjà disponible sur Android , les utilisateurs d'iPhones devront, eux, attendre quelques mois. La plateforme Netflix vient de présenter une nouvelle option qui s'appelle le téléchargement automatique .

Mondial 2018 : l’Angleterre accède au dernier carré en sortant la Suède
Emil Forsberg, le créateur suédois, très décevant samedi, s'est fait déborder par l'impulsion énergique du défenseur de Leicester. On fait de notre mieux chacun pour l'équipe", a-t-il commenté, refusant de tirer la couverture à lui.

Agression sexuelle : Harvey Weinstein plaide encore non-coupable
Les deux nouveaux chefs d'accusation portés contre lui pourraient le faire écoper d'une peine de prison à perpétuité . Etes-vous vraiment prêt à rouler les dés et espérer que votre client pourra répondre à des questions sous serment?

Suite à son arrestation, Xiaolang Zhang aurait avoué avoir subtilisé des informations secrètes à Apple, et avoir ensuite envoyé ces dernières sur l'ordinateur de sa femme.

Le dossier révèle entre autres que quelque 5000 salariés d'Apple seraient reliés au projet Apple Titan et qu'environ la moitié d'entre eux auraient accès aux informations confidentielles relatives au développement de technologies pour les voitures autonomes, confirmant l'ampleur de l'initiative au sein du groupe. Le 7 juillet, alors qu'il tentait de s'envoler vers la Chine depuis l'aéroport de San Jose, cet employé indélicat a été appréhendé, raconte Reuters.

"Apple prend la confidentialité et la protection de sa propriété intellectuelle très au sérieux", a déclaré le géant de la tech basé en Californie. Il est aujourd'hui en détention, il risque jusqu'à 10 ans de prison et une amende de 250 000 dollars.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL