France: la finale de l'Euro-2016, un mal pour un mieux ?

Thibaut Duval
Juillet 14, 2018

Paul Pogba, qui s'est prêté ce jeudi matin au jeu de la conférence de presse avec Didier Deschamps, l'a une nouvelle fois assuré.

"Oui, ça peut la changer mais on ne pense pas trop à dimanche soir ou lundi". Lui qui a connu la défaite en finale de l'Euro 2016 perdue face au Portugal (1-0, a.p.) ne veut plus revivre ça. On respectait les Portugais, mais avec leur parcours. Ils ont joué 90 minutes en plus, je ne sais pas si c'est un désavantage pour eux: ils seront encore plus déterminés et voudront nous montrer qu'avec 90 minutes en plus ils voudront gagner. Nous, on reste comme on est, comme au début de la compétition: +l'équipe où on a des doutes, l'équipe qui ne joue pas ensemble+.

"On veut faire péter la France", s'est exclamé le footballeur de 25 ans lorsqu'il a évoqué les scènes de liesse qui avaient éclaté dans tout le pays après leur victoire contre le Belgique en demi-finale.

Vidéo - Le CSeries de Bombardier aux couleurs d'Airbus - Industrie aéronautique
Une seconde ligne d'assemblage sera installée à Mobile dans le sud des Etats-Unis, afin de servir l'important marché américain. La famille A220 comprend deux modèles, les A220-100 et A220-300, anciennement les séries C (CS100 et CS300) de Bombardier Inc.

Nouvelle salve des États-Unis dans la guerre commerciale contre la Chine
Donald Trump a menacé de ne pas s'arrêter là et de frapper plus de 400 milliards d'importations chinoises. Cela concerne les poissons, les papiers, les tabacs ou encore les produits chimiques.

L’arrivée de Ronaldo provoque une grève chez Fiat — Juve
Mais la nouvelle n'a pas réjoui des ouvriers de l'usine Fiat de Melfi (dans le sud de l'Italie). En effet, la société mère de Fiat, Exor, est également propriétaire du club turinois.

"C'est sûr, les Croates n'ont pas d'étoile, ils en veulent une". Pour moi, on n'est pas favoris. "L'étoile, je l'ai sur le maillot mais je ne l'ai pas gagnée. Je sais qu'on est très regardé par tout le monde et j'ai envie de dire à quel point je suis fier d'être Français". Ce sera une finale de Coupe du monde, un grand match, difficile.

R: "Il y a beaucoup d'origines, c'est ça qui fait la France, une belle France. Il y a deux ans on était plus jeunes, il voit qu'on a pris en maturité, donc ça change: le coach va nous laisser un peu plus de liberté, nous parler autrement". C'est ce qui fait de la France une belle France, de belles couleurs, a-t-il confié aux journalistes, ce jeudi. Moi, je suis très heureux d'avoir grandi en France, d'avoir la culture française, même si je suis parti très tôt à l'étranger.

"Les larmes ont séché mais c'est encore dans un petit coin de la tête et tant mieux, ça doit servir pour dimanche, même si je n'aime pas ressasser le passé".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL