Syrie : Poutine confirme le nouvel accord de cessez-le-feu

Vanessa Beaulieu
Décembre 31, 2016

Des accrochages et des raids aériens ont eu lieu vendredi en Syrie malgré le cessez-le-feu entré en vigueur à minuit. Le chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a déclaré à l'AFP que ce sont les rebelles qui ont brisé l'accord en premier en pénétrant la province.

Le groupe, basé au Royaume-Uni, mentionne également qu'une attaque aérienne est survenue dans la région de la vallée Barda, détenue par les rebelles. L'Observatoire ne déplore toutefois aucune victime depuis le début de la trêve. Il a précisé que le deuxième portait sur la mise en place de mesures fortes visant à contrôler le respect de la trêve.

Selon l'OSDH, "des petits groupes rebelles et des forces loyalistes cherchent à détruire la trêve".

L'accord a été négocié par des représentants de la Russie, de l'Iran et de la Turquie avec le gouvernement de M. Assad et des représentants des rebelles.

Alors que les rebelles qu'elle soutenait ont été battus à Alep, la trêve permet à la Turquie de sauver la face et de présenter ce qui s'apparente à une défaite en triomphe diplomatique.

L'accord, qui n'implique pas ceux que les parties désignent comme "terroristes" comme le groupe Etat islamique, avait été annoncé dans la journée par le président Vladimir Poutine et confirmé par l'armée syrienne et l'opposition.

France: Un tunisien armé menace le consul de Tunisie
Le consul de Tunisie à Toulouse a été menacé par un homme armé ce vendredi, selon des informations de Europe 1 . Une plainte a été déposée par le consul qui, par ailleurs, n'a pas été blessé au cours de cet événement.

Moscou, Damas et Ankara annoncent un cessez- le-feu
Le second est le projet de résolution franco-britannique à l'ONU, qui prévoit la mise en place de sanctions contre la Syrie. La Russie et la Turquie sont très actives dans le conflit syrien où elles soutiennent des parties adverses.

Carlos Tevez, + 4066% de salaire en plus — L'augmentation de l'année
Alors qu'il a quand même défendu des clubs comme les deux Manchester, United et City ou la Juventus Turin. D'autant que ce salaire ne comprend pas les sponsors.

Selon la Russie, le cessez-le-feu a été approuvé par "les principales forces" de la rébellion.

Le président russe, Vladimir Poutine, a lui-même annoncé l'entrée en vigueur de cette nouvelle trêve.

La Russie et la Turquie sont très actives dans le conflit syrien où elles soutiennent des parties adverses. Des pourparlers de paix devraient en outre être entamés en janvier.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a qualifié cet accord d'"opportunité historique" pour mettre fin à la guerre qui ravage la Syrie depuis 2011.

Washington est le grand absent des derniers efforts pour régler la situation en Syrie, l'administration américaine s'étant progressivement désengagée avant l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, avant d'être tout simplement écartée du processus par l'entente Moscou-Ankara-Téhéran.

Tout en rappelant que la Russie allait poursuivre la lutte contre le terrorisme international et soutenir le gouvernement légitime Syrien, dans la lutte, M. Poutine a dit ceci: "Je suis d'accord avec la proposition du ministère de la défense sur une réduction de notre présence militaire en Syrie ".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL