Quand abus des réseaux sociaux rime avec risque d'isolement

Marcel Micheaux
Марта 8, 2017

Faux. Les réseaux sociaux sont loins d'être un remède à l'isolement, que du contraire. " Nous sommes des êtres sociaux mais la vie moderne à tendance à nous compartimenter au lieu de nous réunir. En interrogeant près de 2000 Américains âgés de 19 à 32 ans et leur fréquence de connexion sur les réseaux les plus populaires (Facebook, YouTube, Twitter, Google Plus, Instagram, Snapchat, Reddit, Tumblr, Pinterest, Vinet et LinkedIn), l'étude a permis de démontrer qu'en dépassant les deux heures d'utilisation par jour, les risques de se sentir isolé doublaient.

Les résultats sont sans appel: selon les auteurs de l'étude, les personnes utilisant les réseaux sociaux plus de deux heures par jour auraient deux fois plus de risques de se sentir isolées par rapport à ceux qui n'y consacreraient pas plus d'une demi-heure au quotidien.

La popularité sur les réseaux sociaux, nouvelle contrainte? .

À lire aussi Recherche d'emploi: les réseaux sociaux sont-ils efficaces? Dans tous les cas, les réseaux sociaux n'atténuent pas le sentiment d'isolement. Pire, la fréquence des connexions serait proportionnellement liée à ce sentiment négatif. Pire encore pour les internautes qui visitent les réseaux sociaux 58 fois ou plus par semaine.

Читайте также: OL - Roma : Gonalons sera titulaire, Fekir aussi

Le constat peut paraître paradoxal mais il n'est pourtant pas nouveau: passer du temps sur les réseaux sociaux renforce le sentiment de solitude et d'isolement. Passer un temps excessif sur les réseaux ne résulterait-il pas d'une solitude déjà présente au départ? "Il est important d'étudier ce phénomène car les problèmes de santé mentale et l'isolement arrivent à un niveau épidémique chez les jeunes adultes" a déclaré dans la revue American Journal of Preventive Medicine Brian Primack, coauteur de l'étude.

Citée par Le Figaro, Elizabeth Miller, professeur de pédiatrie et coauteure de l'étude, précise: "Il est possible que les jeunes qui se sentaient déjà seuls se soient tournés vers les réseaux sociaux". Pour expliquer ce paradoxe, les chercheurs proposent plusieurs théories. Selon eux, trois facteurs sont responsables du sentiment de solitude.

Autre constat majeur, les réseaux sociaux représentent le temple de l'idéalisation où chacun ne publie que le meilleur de sa vie après une sélection minutieuse.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article