Jean-Luc Mélenchon décroche les 500 parrainages nécessaires pour être candidat — Présidentielle

Henri Michaux
Mars 15, 2017

Seul nouveau candidat avoir été officiellement ajouté à liste des chanceux détenteurs des 500 signatures, Jean-Luc Mélenchon.

En comptant le candidat de la France insoumise, huit candidats ont désormais franchi ce seuil.

Outre M. Mélenchon, sept candidats ont obtenu leurs parrainages pour la présidentielle: François Fillon (Les Républicains), Emmanuel Macron (En Marche!), Benoît Hamon (PS), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), Marine Le Pen (Front national) et François Asselineau (Union populaire républicaine).

Jean-Luc Mélenchon a annoncé samedi à Rome disposer des 500 parrainages nécessaires pour se présenter à la présidentielle, moins d'une semaine avant la clôture de la procédure par le Conseil constitutionnel.

Fillon peut-il relancer sa campagne — Présidentielle
Ses démêlés judiciaires ont tellement polarisé la campagne que les autres candidats se sont plaints de voir le débat politique confisqué.

Leicester élimine Séville, Nasri voit rouge — Ligue des champions
A l'image de ce premier but de Morgan, qui ouvrait le score avec la jambe sur un ballon qui filait au second poteau (1-0, 27e). Rien ne pouvait arriver à Leicester, qui n'est toutefois pas l'équipe la plus effrayante des quarts de finalistes.

C'est désormais officiel : François Fillon n'a pas tenu sa parole
Il avait promis qu'il se retirerait de la course à l'Élysée dans une telle hypothèse, avant de revenir sur cet engagement.

Parmi ses parrains, le député européen a également cité des élus DVG, 12 élus socialistes, des écologistes et une quarantaine d'élus du parti de gauche, qu'il a co-fondé et qui soutient sa candidature depuis le début.

Jean Lassalle en a 453. Il s'agissait de François Fillon (Les Républicains), qui en cumule 2.111 ce vendredi. Le candidat du NPA, Philippe Poutou, est plus en retard avec 357 parrainages. "(.) Les formulaires qui seraient déposés physiquement au Conseil constitutionnel vendredi 17 mars par un élu habilité à parrainer, par un candidat ou par ses représentants ne seront donc pas acceptés", peut-on lire dans un communiqué.

Ces prochaines 72 heures devraient en effet voir le nombre de parrainages augmenter significativement puisque bon nombre d'élus se décident à soutenir un candidat dans les derniers instants.

Au rayon des nouvelles entrées, deux invités de poids, à cette désormais très longue liste: le président de la république François Hollande et le premier ministre Bernard Cazeneuve disposent chacun d'un soutien.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL