Trois quarts des Français pensent que Fillon aurait dû se retirer

Henri Michaux
Mars 17, 2017

Un sondage Odoxa pour Franceinfo, publié le 17 mars, évoque un dur constat: 75 % des Français estiment qu'après sa mise en examen le 14 mars dans l'affaire des emplois présumés fictifs de membres de sa famille, le candidat LR à l'élection présidentielle devrait se retirer.

Entre François Fillon et les Français, le désamour s'accentue de jour en jour. Une situation "exécrable", note l'institut.

Cette étude a été effectuée par internet auprès d'un échantillon de 1.006 personnes, mercredi et jeudi, soit après sa mise en examen par les juges, notamment pour détournement de fonds publics et complicité et recel d'abus de biens sociaux.

89 % des sondés estiment qu'il n'est pas honnête, 76 % pas convaincant, 78 % pas proche de leurs préoccupations et 46 % courageux. Y compris parmi le "noyau-dur" des électeurs de la droite et du centre, dont les deux tiers disent partager ce sentiment. Le candidat a perdu 32 points de "bonne opinion" depuis début novembre.

Hollande maintient l'état d'urgence jusqu'au 14 juillet
François Hollande a pour sa part plaidé pour un " état élevé de vigilance et de présence " des forces de sécurité . Toute nouvelle prolongation de l'état d'urgence doit en effet être soumise au Parlement.

ORANGE lance sa marque au Burkina-Faso
L'opérateur français annonce une extension de son réseau de fibre optique et un " ambitieux " plan de modernisation de son réseau. Orange est présent dans 21 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte plus de 120 millions de clients.

Les négociations commencent — Pays-Bas
Une tâche qui est menée à coups de négociations avec les chefs de partis et qui peut prendre plusieurs semaines, voire des mois. Les travaillistes du PvdA , partenaires de la coalition sortante, ont eux enregistré une défaite historique et perdu 29 sièges.

"Avez-vous une très bonne, plutôt bonne, plutôt mauvaise ou très mauvaise opinion de Français Fillon?" Si les sympathisants de gauche et du Front national sont largement majoritaires sur cette position, ceux de la droite sont facturés: 58% d'entre eux pensent que François Fillon doit encore se maintenir.

Comme le note néanmoins Oxoda, la baisse de la popularité du candidat s'est ralentie ces dernières semaines.

Le principal reproche fait au candidat concerne son manque d'honnêteté.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL