Soupçons "de stratégies frauduleuses" chez Renault depuis plus de 25 ans — France/Dieselgate

Marie-Ange Beliveau
Марта 18, 2017

Qu'est-ce qui est reproché à Renault?

Le constructeur a démenti toute tricherie, indiquant " qu'aucun de ses services n'a enfreint les règles, européennes ou nationales, relatives à l'homologation des véhicules ". "Les véhicules Renault ne sont pas équipés de logiciels de fraude aux dispositifs de dépollution", selon le communiqué. Néanmoins, le Tribunal de grande instance de Paris a ouvert une enquête. Trois juges d'instruction sont chargés de l'information judiciaire. Sensible aux problèmes de santé publique, l'UFC-Que Choisir se devait d'être au cœur de cette problématique.

Aussi d'après des chiffres donnés par Bercy, ces 900.000 autos représenteraient aux environs de 16.8 milliards de chiffre d'affaires sur la période concernée ce qui n'est pas rien.

Ce PV accuse Renault d'avoir "trompé les consommateurs sur les contrôles effectués et notamment le contrôle réglementaire de l'homologation sur les émissions de polluants". Une estimation tout de même bien loin de la polémique chez Volkswagen. Profitant de la volonté affichée de l'administration Trump de supprimer ou alléger les régulations mises en place depuis des décennies par le gouvernement américain, les milieux économiques ne se sont pas privés de lui transmettre leurs demandes, lesquelles sont généralement satisfaites. Cette affaire Renault, si elle est avérée, fait suite à ce scandale.

Читайте также: " "Indian Wells : " Une sensation incroyable " pour Carreno Busta

La fraude a été découverte grâce à la commission dite " Royal", du nom de la ministre de l'écologie Ségolène Royal. Il a été remarqué des écarts importants entre les données et les mesures faites lors de l'enquête. C'est donc l'État, actionnaire de Renault, qui est à l'origine de cette enquête.

Renault, un tricheur comme les autres? Mais je trouve affligeant de lire qu'il n'existe pas de délégations de pouvoirs chez Renault. D'autant que la direction, toujours selon Libération, semblait au fait de cet éventuel truquage.

Si les faits sont avérés que risque Renault? La facture s'est élevée à plus de 20 milliards pour le constructeur allemand, tandis que "seulement" 900'000 voitures semblent touchées pour Renault. Renault prend toutefois l'affaire très au sérieux. Questionné en février par Libération justement sur une éventuelle caisse de secours, Carlos Ghosn avait répondu: "Pour quelles raisons? Pour Bertrand Rakoto, un effondrement des ventes de la marque au losange paraît peu probable".

"Il y a une grosse responsabilité de la part de ses dirigeants qui en plus, lui [Ndrl Carlos Ghosn] particulièrement, ont touché des sommes faramineuses d'argent, pour mettre en danger la population, pour mettre en danger leurs salariés, pour mettre en danger l'entreprise". Notre avocat se penche sur l'affaire et nous allons porter plainte pour tromperie aggravée et pratiques commerciales déloyales auprès du procureur de la République.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article