Deux roquettes ont été tirées, Tsahal a répliqué sur Gaza — Ce shabath

Vanessa Beaulieu
Mars 19, 2017

Des chars israéliens ont procédé à des tirs d'obus de mortier sur une position du Hamas dans la localité de Beit Lahiya, dans le nord de la bande de Gaza, en réponse à un tir de roquette qui a frappé plus tôt le sud d'Israël samedi matin.

Et d'ajouter: "Poursuivre les attaques ne découragera pas notre peuple dans son combat pour sa liberté et pour libérer ses terres".

Le tir n'a pas été revendiqué jusqu'à 12:00 GMT.

Au moins deux bombes ont été larguées sur une base d'entraînement des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement islamiste, dans le centre de la bande de Gaza, ont indiqué des témoins, tandis qu'un autre raid a visé un terrain vague à l'est de la ville de Gaza, selon des sources au sein des services de sécurité gazaouis. En février dernier, un porte-parole militaire du Hamas avait menacé l'Etat hébreu de représailles face à toute escalade militaire israélienne dans la bande de Gaza.

Les forces irakiennes reprennent le siège du gouvernement provincial — Mossoul
La situation en Syrie et en Irak a été au centre d'une réunion mardi des chefs d'état-major turc, américain et russe dans le sud de la Turquie.

PS3 : sa fin de production se prépare au Japon
Depuis 2013, la PS3 a cohabité avec la PS4 , mais le temps semble venu de laisser la place à la console nouvelle génération. Mais on assiste sans aucun doute à la fin d'une ère mitigée pour Sony et PlayStation .

Indian Wells : une première demie pour Wawrinka
Stan Wawrinka n'a fait qu'une bouchée de Pablo Carreno Busta , ce samedi, en demi-finale du Masters 1000 d'Indian Wells . Il pourrait y retrouver son compatriote Roger Federer - aux prises actuellement avec l'Américain Jack Sock - ce dimanche.

Des responsables de sécurité palestiniens ont confirmé les tirs israéliens.

Aucune victime n'a été signalée dans ces deux incidents. Israël, toutefois, en fait porter la responsabilité au Hamas et bombarde généralement les bases de sa branche armée en représailles.

Israël et le Hamas observent un cessez-le-feu fragile depuis la fin de la guerre de 2014, la troisième depuis que le mouvement terroriste a pris le pouvoir dans le territoire en 2007 au Fatah.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL