Benoît Hamon tiendra son dernier meeting dans le temple du rugby toulousain

Aubin Brasseur
Mars 20, 2017

"C'est surtout livrer la France à ceux qui préparent le pire des avenirs", met-il en garde, alors qu'Hamon doit tenir ce dimanche un meeting capital censé relancer sa campagne.

Au passage, Benoît Hamon appréciera être un simple copié-collé de l'actuel chef de l'Etat qui, lors de son grand meeting de campagne en 2012, au Bourget, avait ciblé la finance comme son ennemi. Une saillie qui restera emblématique et dont il est accusé par certains de s'être détourné pendant son quinquennat. "Avec le revenu universel d'existence, je suis le candidat de la feuille de paie, du pouvoir d'achat, le candidat de cette France qui se lève tôt dont nos adversaires adorent parler mais qu'ils ne rencontrent jamais", a rétorqué Benoît Hamon. Quarante-trois ans après le premier débat télévisé de second tour, entre Giscard et Mitterrand, les cinq "grands" candidats Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et François Fillon s'affrontent à partir de 21H00 sur TF1 et LCI pour un premier débat de premier tour.

Même au lendemain de sa victoire lors de la primaire de la gauche, il n'était que 3ème, loin derrière François Fillon et Emmanuel Macron, un classement qui reflétait assez bien les difficultés à venir de sa campagne. "L'argent a mis son emprise sur cette élection", a lancé le candidat socialiste à la tribune. Comment Emmanuel Macron, dont c'est une des premières expériences dans ce cadre, gérera-t-il ce moment unique?

Disparition inquiétante d'une femme de 43 ans — Plouay
La gendarmerie de Plouay a signalé, ce dimanche, la disparition d'une femme de 43, domiciliée à Inguiniel . Muriel Sevestre est partir à bord de sa Renault Scénic bordeaux et n'a plus donné signe de vie depuis.

"Pas le bon moment pour prendre Paris" — Bruno Genesio
Même si la troisième place paraît compliquée à atteindre, on a une quatrième position à défendre. Je regrette qu'on n'ait pas su exploiter le petit temps de faiblesse du PSG en début de match .

Privé de débat sur TF1, Dupont-Aignan va chez Hanouna
En revanche, à partir de 10 avril, c'est alors le principe d'égalité qui devra prévaloir. Le CSA a divisé en trois périodes, le déroulement de la campagne présidentielle.

"Manuel Valls a dit qu'il allait se conformer à la règle des primaires", or "nous sommes à un mois de l'élection et il ne dit pas qui il soutient, cela me paraît étrange comme démarche", a-t-elle conclu.

D'abord, ça fait un peu Bourget réchauffé. "Moi je ne perds pas le tiers ou la moitié de mon temps dans mes rassemblements à invectiver les autres candidats", a ajouté le candidat d'En Marche, jugeant qu'il ne faut ni "chérir", ni "détester" l'argent.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL