Le PSG s'impose dans la douleur face à Lyon (2-1)

Thibaut Duval
Mars 20, 2017

Javier Pastore a été le grand artisan de la victoire du PSG face à l'OL dimanche soir en match de clôture de la 30e journée de Ligue 1. Buteur à Barcelone, le "Matador " n'a ainsi pas marqué à Lorient comme il n'a pas marqué au Parc ce dimanche soir face à Lyon. Il a délivré deux passes décisives magnifiques à Rabiot et Draxler dans le premier acte qui ont permis à son équipe de prendre l'avantage et de s'imposer.

France: Benoît Hamon (PS) rassemble 20 000 supporters à Bercy
"L'argent a mis son emprise sur cette élection", a lancé le candidat socialiste à la tribune. D'abord, ça fait un peu Bourget réchauffé .

Ghana : un arbitre suspendu à vie
Déclaré coupable de manipulation de matchs par la Commission de Discipline de la FIFA. L'arbitre était provisoirement suspendu depuis le 22 novembre.

La crise avec l'Europe s'envenime — Turquie
Le politologue Ali Kazancigil estime que le président turc a eu des propos " choquants et indécents " et adopte ainsi une stratégie de tension avec les pays de l'UE.

Pastore a tout changé. "J'ai joué dans une position que j'aime beaucoup, derrière les trois attaquants, a-t-il expliqué au micro de Canal+, affichant ses ambitions pour la fin de saison. J'ai une responsabilité, car je n'ai pas pu beaucoup jouer cette saison, je veux être décisif à chaque match!" . (.) Mais si le champion de France s'en est sorti, c'est par la grâce d'un seul joueur: Javier Pastore. L'Argentin a d'abord offert un centre parfait pour Adrien Rabiot pour l'égalisation (34e), avant de décaler d'une amour de passe en retrait Julian Draxler pour le but du 2-1 (40e), juste avant la mi-temps. Le PSG envoie ainsi un message clair à l'AS Monaco: il n'est pas prêt de lâcher dans la course au titre.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL