Fox News se sépare de son présentateur vedette — Harcèlement sexuel

Marcel Micheaux
Avril 20, 2017

Accusé de harcèlement sexuel, Bill O'Reilly, l'un des présentateurs de télévision les plus populaires des Etats-Unis, quitte Fox News, a annoncé la chaîne américaine mercredi 19 avril.

Bill O'Reilly sur le plateau du "O'Reilly Factor " sur Fox News, le 1er octobre 2015. Le président Donald Trump, réputé pour être un ami d'O'Reilly, s'est dit persuadé de son innocence.

Le présentateur vedette était parti en vacances en Italie après avoir versé avec Fox News, quelque 13 millions de dollars à cinq femmes moyennant leur silence et leur renoncement à des poursuites contre lui. Début avril, une éditorialiste de la chaîne a assigné en justice M. Ailes et la chaîne, également pour harcèlement sexuel. "C'est un homme bien", avait-il déclaré, "je pense qu'il n'a rien fait de mal".

Si les téléspectateurs ont continué à regarder son émission par millions, beaucoup d'annonceurs eux ont commencé à quitter le navire, comme Mercedes-Benz, BMW ou le groupe pharmaceutique français Sanofi qui avaient suspendu la diffusion de leurs spots. Coup de tonerre sur la chaîne américaine, propriété de la famille Murdoch. Il ne restait plus qu'à négocier les conditions de son départ. Selon l'Osservatore Romano, il y a brièvement rencontré le pape.

Un réseau de pédopornographie sur WhatsApp démantelé
Selon les informations d'Europol , l'opération, baptisée " Opération Tantalio", a été lancée en juin 2016. L'opération a mobilisé les polices de 15 pays d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud, précise Interpol.

A Toulouse, Hamon dénonce "l'OPA sur l'Elysée" de Macron
Dans la Ville rose où la gauche a l'habitude de finir ses campagnes, le candidat a tenu un grand meeting en soirée au Zénith. Actuellement au plus bas dans les sondages, le candidat socialiste mise tout sur son dernier grand meeting à Paris.

Les exigences de Marine Le Pen sur le plateau de TF1
Marine Le Pen affirme par la suite que "ma première mesure [sera] rendre leurs frontières nationales aux Français ". Le drapeau bleu à étoiles jaunes été retiré du fronton de plusieurs mairies frontistes.

Un bref communiqué de Fox est tombé juste après, confirmant la chute du héros.

"Après un examen exhaustif des accusations, la société et Bill O'Reilly se sont mis d'accord pour que Bill O'Reilly ne revienne pas à Fox News". Le fait que Fox News ait décidé d'annoncer son départ dès mercredi pourrait indiquer que les négociations sont quasi-finalisées, en attendant un conseil d'administration annoncé pour jeudi.

Journaliste aguerri ayant auparavant travaillé pour CBS et NBC, le présentateur vedette avait signé, plus tôt cette année, un nouveau contrat pluriannuel avec la chaîne, d'une valeur de plus de 20 millions de dollars par an.

Le présentateur n'a jamais démenti l'existence d'allégations de harcèlement sexuel, mais leur avait nié tout fondement.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL