"Syrie: "la France " condamne fermement " l'attentat contre des personnes évacuées

Vanessa Beaulieu
Avril 20, 2017

Parmi les morts figurent surtout des habitants des localités d'Al Foua et de Kefraya, situées dans la province d'Idlib, mais aussi des insurgés qui gardaient le convoi, a précisé l'OSDH.

Des bus calcinés après l'attentat-suicide qui a fait 112 morts, selon un bilan provisoire.

Ces évacuations, dernières d'une longue série depuis le début, il y a six ans, de la guerre en Syrie, sont intervenues vendredi en vertu d'un accord conclu entre le Qatar, soutien de la rébellion, et l'Iran, allié du régime de Bachar el-Assad.

Le lendemain, l'évacuation avait été bloquée sur la route de Rachidine, les personnes évacuées attendant pendant des heures dans leurs bus en raison de désaccords entre parties adverses.

Le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d?urgence de l'ONU, Stephen O'Brien, s'est dit "horrifié" par cette attaque "monstrueuse et lâche".

REFUGIES Les bus visés par la camionnette piégée transportaient des personnes évacuées de leurs villes d'origine. "Il y a des centaines de blessés", a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Quelques heures après l'attaque, des convois ont repris la route pour rejoindre leur destination finale.

Ligue des champions: "Aujourd'hui, c'était un peu étrange", estime Tuchel
Le Borussia, qui espérait revenir dans cette double confrontation, a payé une entame de match et une composition d'équipe ratées. Daniel Riolo n'a pas masqué son plaisir après la qualification de l'AS Monaco pour les demi-finales de la Ligue des champions.

Syrie: entretien Tillerson-Lavrov après une escalade verbale
La Russie a en effet posé mercredi soir son veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité sur l'attaque chimique présumée en Syrie imputée au régime d'Assad.

Fillon et Mélenchon se rapprochent de Macron et Le Pen — Sondage
Avec 22,5 % des intentions de vote, Marine Le Pen perd 2,5 points par rapport au début du mois d'avril, dont 1,5 point. Le vote Hamon inaugure-t-il une nouvelle version du vote utile?.Oui, c'est même LA nouvelle version.

Dans sa traditionnelle bénédiction urbi et orbi, le pape François a dénoncé une "ignoble attaque " et appelé à la paix en Syrie, pays "martyrisé " et victime d'une guerre "qui ne cesse de semer horreur et mort ".

" Le kamikaze conduisait une camionnette transportant de l'aide alimentaire et l'a fait exploser près des 75 bus " stationnés à Rachidine, secteur rebelle à l'ouest de la métropole, selon l'OSDH. Les 2.200 personnes évacuées de Madaya et Zabadani ont rejoint la province d'Idleb contrôlée en grande majorité par les rebelles.

La télévision d'Etat a imputé aux "groupes terroristes" (terme utilisé par le régime pour désigner rebelles et djihadistes radicaux) la responsabilité de cet "attentat à la voiture piégée".

Un grand nombre de femmes, enfants et personnes âgées étaient à bord de ces bus escortés par des combattants, notamment de l'ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie rebaptisée Fateh al-Cham. "Ses auteurs ont fait preuve d'une indifférence éhontée pour la vie humaine", s'est-il emporté. Quelque 5 000 personnes de Foua et Kafraya - civils et combattants - ont atteint Alep.

Il n'était pas clair si l'opération d'évacuation qui concerne d'autres milliers de personnes se poursuivrait dans l'immédiat.

De son côté, l'opposition a qualifié "les transferts forcés de crimes contre l'Humanité". Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL