"Syrie: "la France " condamne fermement " l'attentat contre des personnes évacuées

Vanessa Beaulieu
Avril 20, 2017

Parmi les morts figurent surtout des habitants des localités d'Al Foua et de Kefraya, situées dans la province d'Idlib, mais aussi des insurgés qui gardaient le convoi, a précisé l'OSDH.

Des bus calcinés après l'attentat-suicide qui a fait 112 morts, selon un bilan provisoire.

Ces évacuations, dernières d'une longue série depuis le début, il y a six ans, de la guerre en Syrie, sont intervenues vendredi en vertu d'un accord conclu entre le Qatar, soutien de la rébellion, et l'Iran, allié du régime de Bachar el-Assad.

Le lendemain, l'évacuation avait été bloquée sur la route de Rachidine, les personnes évacuées attendant pendant des heures dans leurs bus en raison de désaccords entre parties adverses.

Le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d?urgence de l'ONU, Stephen O'Brien, s'est dit "horrifié" par cette attaque "monstrueuse et lâche".

REFUGIES Les bus visés par la camionnette piégée transportaient des personnes évacuées de leurs villes d'origine. "Il y a des centaines de blessés", a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Quelques heures après l'attaque, des convois ont repris la route pour rejoindre leur destination finale.

Mourinho prévient Martial : " Il faut qu'il me donne des choses que j'aime "
Apparu à vingt-cinq reprises cette saison en Premier League, le numéro 21 s'est imposé comme un homme de base du Special One. Avec ce nouveau bail, le Basque pourrait percevoir près de 144 000 euros par semaine sous les ordres de José Mourinho .

Le patron du Bayern en furie: "On s'est fait baiser" par l'arbitre
Le Real s'est imposé 4-2 après prolongations et a éliminé le Bayern , déjà battu 1-2 à l'aller, de la Ligue des champions . Sa moyenne est assez facile à calculer: Ronaldo tourne à une moyenne de 10,1 buts/an en Ligue des champions .

51% des gendarmes pour Marine Le Pen — Sondage
Ensuite, Jean-Luc Mélenchon voit sa remontada enfin freinée après une progression constante depuis le 17 mars. Il s'est ainsi rendu samedi au Puy-en-Velay (Haute-Loire), haut-lieu du catholicisme français.

Dans sa traditionnelle bénédiction urbi et orbi, le pape François a dénoncé une "ignoble attaque " et appelé à la paix en Syrie, pays "martyrisé " et victime d'une guerre "qui ne cesse de semer horreur et mort ".

" Le kamikaze conduisait une camionnette transportant de l'aide alimentaire et l'a fait exploser près des 75 bus " stationnés à Rachidine, secteur rebelle à l'ouest de la métropole, selon l'OSDH. Les 2.200 personnes évacuées de Madaya et Zabadani ont rejoint la province d'Idleb contrôlée en grande majorité par les rebelles.

La télévision d'Etat a imputé aux "groupes terroristes" (terme utilisé par le régime pour désigner rebelles et djihadistes radicaux) la responsabilité de cet "attentat à la voiture piégée".

Un grand nombre de femmes, enfants et personnes âgées étaient à bord de ces bus escortés par des combattants, notamment de l'ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie rebaptisée Fateh al-Cham. "Ses auteurs ont fait preuve d'une indifférence éhontée pour la vie humaine", s'est-il emporté. Quelque 5 000 personnes de Foua et Kafraya - civils et combattants - ont atteint Alep.

Il n'était pas clair si l'opération d'évacuation qui concerne d'autres milliers de personnes se poursuivrait dans l'immédiat.

De son côté, l'opposition a qualifié "les transferts forcés de crimes contre l'Humanité". Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL