Une fracture du pied contractée en prolongation pour Neuer

Henri Michaux
Avril 20, 2017

Voyant que son équipe ne parvenait pas à s'adapter à ce nouveau système, Zinédine Zidane a rapidement replacé ses hommes dans un 4-3-3 plus traditionnel, ce qui a permis à Benzema et ses coéquipiers de mettre la main sur le match et de se procurer les meilleures occasions de cette première mi-temps par Kroos, Ramos et Ronaldo.

"Je ne sais pas s'il y a une catégorie pour lui, justement".

C'est vraiment dommage qu'à l'issue d'un match d'une telle qualité, on parle autant des erreurs arbitrales. Marquer 101 buts, de la manière dont il les a inscrits, dans les rendez-vous clés, importants., s'est enthousiasmé Zidane. Quand il ne marque pas, on a envie de dire de temps en temps: "Qu'est ce qui lui arrive?" Seule absence de marque ce soir, Gareth Bale. Il est hors catégorie.

Nintendo Switch : les ventes explosent tous les records
Cette situation peut s'expliquer par l'hypothèse qu'un certain nombre d'acheteurs aient acheté deux exemplaires du jeu, la limitée et la classique.

Angleterre: Manchester United bat Chelsea et relance le suspense
Il y a un mois, les Blues fonçaient vers le sacre, avec 10 points d'avance sur leur dauphin, Tottenham . Les Mancuniens reprennent la cinquième place et se positionnent à quatre points de Manchester City.

Présidentielle: Macron et Le Pen toujours en tête des intentions de vote
Le candidat d'En Marche! l'emporterait contre elle avec 65%, le candidat LR avec 57% et le candidat de la France Insoumise avec 60%.

Joueurs et dirigeants du Bayern Munich étaient furieux contre l'arbitrage du match retour à Madrid mardi, après leur élimination (4-2 ap) en quart de finale de Ligue des champions par le Real mardi soir. "C'était évident et ça te fait douter du football". Bien au contraire, c'est le Real qui a égalisé, grâce à une tête de Cristiano Ronaldo à la 76ème minute. Quand Vidal reçoit son deuxième avertissement, il touche la balle. La défaite du Bayern Munich a en effet été entachée par deux buts accordés à Cristiano Ronaldo en position de hors-jeu, une expulsion injustifiée (Vidal, Bayern) et une autre non donnée (Carvajal, Real). "L'arbitre nous a sortis de la Champions", a-t-il affirmé.

De toute façon, "il y aura toujours des polémiques, parce que l'interprétation de l'arbitrage sera toujours mise en doute", avait philosophé le sélectionneur espagnol Julen Lopetegui fin mars, avant d'affronter la France. "Quand on met six buts en deux matches, on mérite de passer tranquillement". Dommage que certaines décisions nous aient désavantagés, et c'était déjà le cas au match aller.

"J'espère que dans l'avenir la vidéo pourra aider l'arbitre, ce n'est pas possible de voir des erreurs comme ça", a pesté l'expérimenté technicien italien, tout en souhaitant bonne chance à "Zizou" pour la suite.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL