[FILTERIS] Mélenchon devant Le Pen, Fillon garde la tête

Leopold Bellegarde
Avril 21, 2017

François Fillon, lui, est déterminé à démentir ceux qui l'avaient enterré après les révélations fin janvier sur des emplois fictifs présumés visant en particulier sa femme Penelope.

A quatre jours désormais du premier tour de la présidentielle, l'incertitude qui prévalait jusque ici dans ce match à quatre que se livrent Emmanuel Macron, Marine Le Pen, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, ne semble plus aussi nette.

Les autres candidats, soit déjà passés ou en attente, ont réagi sur les réseaux sociaux, alors que le Premier ministre Bernard Cazeneuve se rendait à l'Elysée retrouver le président Hollande. Sur les 11 scrutins présidentiels organisés depuis l'avènement de la 5e république, seuls deux (en 1969 et en 2002) ne laissaient pas trace du PS au second tour.

Macron est toujours devant Le Pen au premier tour et la devance de 30 points au second tour.

Pour Jean-Luc Mélenchon, "les criminels ne seront jamais impunis dans ce pays et leurs complices ne seront jamais oubliés", mais il ne faut "pas interrompre le processus de notre démocratie de manière à bien démontrer que les violents n'auront pas le dernier mot contre les républicains". Suivent juste derrière François Fillon, stable à 20%, et Jean-Luc Mélenchon, stable également à 19%.

Même tassement observé chez Jean-Luc Mélenchon.

Europa League - Terrible coup du sort : Zlatan sérieusement touché .
Face à l'Ajax Amsterdam, la formation allemande a refait son retard en l'espace de trois minutes, en début de deuxième période. Les coéquipiers de l'ancien Lyonnais Claudio Beauvue ont ouvert le score sur un exploit de Sisto peu après l'heure de jeu.

Présidentielle. Macron et Le Pen creusent un peu l'écart
Le chef de l'Etat a promis que les services de l'Etat seraient " d'une vigilance absolue " pour sécuriser le scrutin, dimanche. D'ailleurs, ce mercredi lors de son grand meeting à Marseille , Marine Le Pen n'a pas manqué d'en parler, encore et encore.

ATP - Monte-Carlo : Pouille en demi-finale !
Dans le troisième, Pouille pensait avoir fait le plus dur en breakant d'entrée, mais son adversaire a débreaké dans la foulée. Après un premier set expédié en 22 minutes 6-0, le Nordiste a commencé à caler, se heurtant à la révolte de l'Uruguayen.

Pour information, voici les résultats du sondage Opinionway "rolling" pour Les Echos et Radio classique (pour lequel nous avons émis quelques réserves) publié aujourd'hui avec Emmanuel Macron également en tête et avec 28 points d'avance au second tour. "Du mercredi 12 au mercredi 19 avril, 1,26 million de tweets ont concerné Emmanuel Macron, 1,25 million ont concerné François Fillon et 1,22 million ont concerné Jean-Luc Mélenchon, contre seulement 589.600 pour Marine Le Pen ". "Je serai au second tour" a assuré M. Fillon dans cette interview alors qu'il a refusé de répondre au Monde et au journaliste de RMC-BFMTV Jean-Jacques Bourdin. Selon Harris Interactive, M. Macron se situerait à 25 %, Mme Le Pen à 22, MM.

Après une baisse continue de 4 points dans nos intentions de vote depuis un mois (un point de moins par semaine), la candidate du Front national semble réussir à enrayer cette dynamique négative. Marge d'erreur de 0,8 à 1,8 point. "Quand Marine Le Pen " demande la restauration immédiate de nos frontières nationales", " elle fait mine d'ignorer que c'est ce gouvernement qui a rétabli le contrôle aux frontières", avec depuis le 13 novembre 2015 " 105 millions de personnes contrôlées " et " 80.000 " refoulées de l'entrée en France.

Le cofondateur du Parti de Gauche a reçu des soutiens plus inattendus, aux Etats-Unis, tels le réalisateur Oliver Stone ou l'actrice Pamela Anderson, signataires d'une pétition appelant à faire bloc derrière " le candidat progressiste ".

En effet, si Emmanuel Macron est toujours en tête des intentions de vote avec 24%, lui qui était dans une position de statu quo la semaine dernière, a repris un point.

Manque de chance pour le conservateur qui avait su s'imposer dans les débats télévisés pour emporter à la surprise générale la primaire de la droite en novembre: le tirage au sort lui a donné la dernière place des onze interventions individuelles prévues par France 2 - et donc l'horaire le plus tardif.

Avant ce qui se veut une démonstration de force vendredi à Chamonix pour une randonnée sur le Mont-Blanc entouré de son équipe, le député de Paris a clos d'une photo avec Nicolas Sarkozy une semaine de mise en scène de l'unité de la droite et du centre, sérieusement mise à mal par ses ennuis judiciaires.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL