L'auteur présumé est un demandeur d'asile débouté — Attaque à Stockholm

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

Des milliers de Suédois devaient se réunir pour marquer leur unité face au terrorisme dimanche, deux jours après l'attentat sanglant au camion bélier de Stockholm, une attaque qui reste entourée de zones d'ombre.

Plusieurs médias le décrivent comme sympathisant de l'organisation Etat islamique. "Il a fait surface dans notre collecte de renseignement dans le passé", a indiqué le chef des services de renseignement (Säpo) Anders Thornberg, sans indiquer pour quels faits.

Le chef de la police nationale, Dan Eliasson, a dit lundi être certain qu'il s'agit bien de l'auteur de l'attaque.

Selon la police, des composants possibles d'un engin explosif avaient été découverts dans la cabine du camion, endommagé par un début d'incendie dont l'enquête devra déterminer l'origine. "Nous ne pouvons pas dire ce que c'est à ce stade, si c'est une bombe ou un engin inflammable ", a indiqué M. Eliasson.

Selon les informations dont dispose le ministre, il n'y a pas d'autres Belges parmi les blessés. L'attaque a fait quatre morts et 15 blessés dont neuf seraient dans un état grave.

La police n'a pas fourni l'identité des victimes. L'une d'elles est de nationalité belge, a déclaré leministre belge des Affaires étrangères sur son compte Twitter.

France 2 cède face aux réticences des candidats
Mais c'est une séquence toute particulière entre les deux journalistes qui a retenu l'attention des internautes. Finalement, ce dernier round télévisé sera composé de deux parties.

Selon Marine Le Pen, "Le FN aurait évité les attentats"
Chaude ambiance ce jeudi sur le plateau de BFMTV . "Maduro doit-il partir? ", amorce Jean-Jacques Bourdin pour clore ses questions sur le Venezuela.

Convertisseur catalytique Spectra
La marque a un nom reconnu et une bonne réputation si vous songez à remplacer le convertisseur. Tout le monde doit jouer son rôle pour assurer que la grande catastrophe est atténuée.

Une fillette suédoise de 11 ans a perdu la vie, a précisé son entourage.

Le principal suspect et conducteur présumé du camion, un Ouzbek de 39 ans, a été arrêté vendredi soir.

En Norvège voisine, la police a annoncé pour sa part avoir neutralisé un engin suspect "ressemblant à une bombe" près du centre-ville d'Oslo.

Tout au long de la journée, des foules se sont massées le long des barrières de sécurité, près des lieux du drame, déposant bouquets ou peluches. Le système juridique suédois comporte plusieurs degrés d'accusation, en fonction de la sévérité des soupçons, et l'homme a été chargé de la catégorie la plus élevée.

"Aujourd'hui, toute la Suède est en deuil mais nous allons traverser cela ensemble", a déclaré à la presse M. Löfven, venu samedi fleurir le grand magasin où le camion a fini sa course meurtrière, de même que de nombreux élus et citoyens. "Tant de personnes parmi nous veulent être utiles, beaucoup plus que celles qui veulent nous nuire".

Ce n'est pas la première fois qu'un pays occidental est la cible d'un attentat terroriste de ce genre.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL