Présidentielle : Macron et Le Pen toujours en tête

Leopold Bellegarde
Avril 21, 2017

Pour c'est derniers sondages PRÉSIDENTIELLE 2017, Emmanuel Macron, le candidat du mouvement politique En Marche est crédité d'un bon score à quatre jours du premier tour de l'élection présidentielle française de samedi prochain autrement dit le 22 avril 2017.

À cinq jours du premier tour de l'élection présidentielle, l'adversaire principal de François Fillon se nomme Emmanuel Macron.

Tout sauf Mélenchon. Actuellement dans les sondages d'opinions, le candidat de la France insoumise ne perd au second tour que face à Emmanuel Macron. En troisième position, également stable ce mardi, François Fillon reste à trois points seulement de Marine Le Pen, avec 19,5% des intentions de vote. Nathalie Arthaud est créditée de 0,5 % des intentions de vote (-0,5), comme François Asselineau (-0,5) et Jean Lassalle.

Au second tour, compte tenu du resserrement observé entre les 4 candidats recueillant le plus d'intentions de vote, Harris Interactive a testé plusieurs scenarii envisageables.

Le Président Erdogan défie les européens — Turquie
Dimanche, le président turc l'a annoncé lors d'une allocution devant une foule de partisans à Istanbul, rapporte Al Arabiya . Mais ses opposants affirment qu'il n'existerait plus de contre-pouvoir, ouvrant la voie à un régime autocratique. 2.

Bayern: Neuer forfait jusqu'à la fin de la saison
Au Mondial 2016 des clubs remporté en décembre par le Real Madrid, l'expérience s'était révélée encore plus mitigée. Ronaldo a d'abord égalisé (76e) une première fois avant le but contre son camp de Ramos (77e).

Présidentielle : Macron devant Le Pen, Fillon et Mélenchon s'accrochent
Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 3,5% (+0,5) et Philippe Poutou (NPA) de 1,5% (=). Jacques Cheminade se produit mardi à Paris, François Asselineau mercredi à Nantes.

Après avoir rempli Bercy lundi, le candidat d'En Marche! donne un de ses derniers meetings de campagne mercredi à Saint-Herblain, près de Nantes, en présence notamment de Jean-Yves Le Drian et Daniel Cohn-Bendit.

Attaqué par ses concurrents sur sa volonté d'appliquer immédiatement son "plan B" consistant à sortir des traités européens avec les pays qui souhaitent accompagner la France, Jean-Luc Mélenchon s'est dit "sûr" de parvenir à négocier une modification des traités.

Décidé à troubler la bataille pour le second tour, Jean-Luc Melenchon qui s'est hissé au coude-à-coude avec lui dans les derniers sondages, lui a promis une veste électorale cousue main, en référence à une affaire de costumes de luxe offerts par un avocat à la réputation sulfureuse. Enfin, dans un contexte où la défiance vis-à-vis des responsables politiques reste forte, les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen motivent toujours particulièrement leur choix de vote par la plus grande proximité perçue de leur candidat avec leurs préoccupations (respectivement 60% et 66%). Benoît Hamon, le candidat socialiste, est quant à lui crédité de 8,5%. Telle aurait été l'analyse de Marine Le Pen à propos du second tour de la présidentielle, où elle se voit déjà, et même en tant que favorite. Fillon, Macron et Mélenchon. Certes, comme le montre notre sondage BVA, le dernier que nous publierons d'ici à dimanche, ce quatuor se tient toujours en 5 points - ce qui avec une marge d'erreur à 2,5 points invite à la plus grande prudence -, mais les dynamiques des uns et des autres traduisent des situations sensiblement différentes.

"S'ils votent Le Pen, ils auront Macron!" La représentativité de l'échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge et profession du répondant après stratification par la région de résidence et la catégorie d'agglomération.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL