150 macaques porteurs d'un herpès mortel pour l'homme abattus — Landes

Henri Michaux
Mai 19, 2017

"L'abattage d'un certain nombre de macaques de Java provenant du parc animalier la Pinède des Singes, fermé après sa mise en liquidation judiciaire, est en cours", confirme la préfecture des Landes, peu avant 12h, sans préciser le nombre de macaques concernés ni les raisons exactes de cette décision.

Environ 150 macaques de Java, anciens pensionnaires du parc animalier de la Pinède des singes de Labenne (Landes), placé en avril 2016 en liquidation judiciaire, ont été euthanasiés. A de nombreuses reprises, de "graves dysfonctionnements" avaient été pointés du doigt par les autorités: Evasions répétées d'animaux, une reproduction non-maîtrisée, qui avait porté de 60 à 165 le nombre de macaques en quelques années, mais surtout des mesures de prévention contre le développement de maladies parcellaires.

"Elles ont révélé en janvier 2017 qu'une très grande majorité des singes est porteuse de l'herpès virus B (MaHV1). Ses séquelles neurologiques et cognitives sont sévères et invalidantes en cas de survie", indique la préfecture dans le communiqué.

Le subtil dosage de Macron et Philippe — Gouvernement
Qualifié de duo libéral, Bruno Le Maire, à l'Économie, et Gérald Darmanin, à l'Action et aux comptes publics, ne se quittent plus. Le dernier gouvernement de Manuel Valls comptait 38 ministres et secrétaires d'Etat, contre 32 dans le gouvernement précédent.

Manuel Valls n'a pas été investi par En Marche!
En attendant, la liste de jeudi devrait tout de même apporter son lot de réponses à des secrets bien gardés. Parmi ses 428 candidats sélectionnés parmi 19.000 dossiers, 50% sont des femmes, a-t-il souligné.

"Toute cette histoire est une chasse aux sorcières" — Donald Trump
Comey, a admis dans une interview que le limogeage était lié à son exaspération vis-à-vis de l'enquête sur les ingérences russes . Comey a relaté cette conversation dans une note écrite, citée par le quotidien: "C'est quelqu'un de bien".

"Ce n'est pas une espèce particulièrement fragile. C'était indigne", a expliqué à Sud Ouest Emmanuel Le Grelle, directeur de la Vallée des singes, dans la Vienne. "A l'issue des opérations, l'évacuation sécurisée et le traitement des sous-produits animaux, pour supprimer notamment tout risque viral, ont été immédiatement assurés par le service d'équarrissage, sous le contrôle de l'Etat", conclut le communiqué.

Avant que ne soit officiellement connu le motif de l'euthanasie, la mesure avait été dénoncée ce vendredi matin par la Fondation Brigitte Bardot, dans une "lettre ouverte" adressée au préfet des Landes.

"Ce sont les services vétérinaires qui procèdent à ces euthanasies sur la commune de Labenne", selon la préfecture, qui doit donner plus de détails en fin de journée.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL