Édouard Philippe : Jean-Luc Mélenchon appelle à "les dégager tous"

Leopold Bellegarde
Mai 19, 2017

"Le nouveau président de la République vient de prendre le commandement de toute la classe politique traditionnelle de notre pays", résume Jean-Luc Mélenchon.

Ce premier sondage semble légitimer le choix du leader de La France Insoumise de se présenter sur une circonscription populaire, un bastion historique de la gauche qui regroupe les 1er, 2e et 3e arrondissements de Marseille et une partie des 5 et 6e arrondissement de la ville. Enfin, les électeurs du Front national, après que ce parti a rempli le rôle d'épouvantail qui était attendu de lui, sont abandonnés, leurs chefs ont tous désertés. Et a appelé à se mobiliser derrière lui pour les élections législatives de juin prochain.

Parité hommes-femmes et panachage politique pour le nouveau gouvernement — France
L'annonce du gouvernement avait justement été retardée de 24h pour opérer une première vérification des profils des ministrables. Depuis lundi, 120 élus de la droite et du centre ont signé un appel à "répondre à la main tendue" par le nouveau président.

Le nouveau gouvernement "évidemment bâti pour durer" — Edouard Philippe
Selon le programme du candidat Macron, le projet de loi doit interdire à tout élu ou ministre d'embaucher un membre de sa famille. En tant que président, Emmanuel Macron avait promis un gouvernement mixte, fait d'expérience et de nouveaux venus.

Manuel Valls sera "candidat de la majorité présidentielle" pour les législatives
Secrétaire général d'En Marche!, Richard Ferrand n'a pas exclu lundi matin un Premier ministre de droite. Les membres de la rue Solférino apparaissent tout aussi partagés.

Dorénavant, en face de monsieur Macron et pour le bien de notre démocratie, il ne reste qu'une force cohérente unie autour d'un programme de gouvernement: l'avenir en commun, c'est La France insoumise dont je suis le porte-parole. Et je dis aux Français ne donnez pas une majorité absolue à Monsieur Macron.

Selon un sondage Harris Interactive pour France Télévision, Jean-Luc Mélenchon arriverait largement en tête dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône avec 35 % des voix devant la candidate soutenue par la République En Marche, Corinne Versini (26%). Cet attelage hasardeux qui vient d'être constitué ne fonctionnera qu'au prix d'un césarisme et d'une autorité de la monarchie présidentielle toujours plus grande.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL