Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics, 34 ans

Aubin Brasseur
Mai 19, 2017

Invité sur le plateau de CNews ce jeudi 18 mai, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a confirmé que le nouveau chef de l'Etat, Emmanuel Macron, souhaitait geler le projet pour le moment avant de faire un audit en vue d'entendre les revendications du patronat, des organisations syndicales, des entreprises ainsi que celles des particuliers.

Celui qui "espère" pouvoir dans le gouvernement "incarner le gaullisme social" soucieux "du respect des grands comptes publics et en même temps de la protection des plus faibles", s'est aussi dit "très heureux de mettre en place la suppression de la taxe d'habitation".

Elu conseiller régional en 2010, proche du président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, Gérald Darmanin devient député de la Xe circonscription du Nord en juin 2012.

Carla Bruni fait son retour avec un album en anglais
La chanteuse a choisi le titre Enjoy the silence de Dépêche Mode comme premier extrait de son album américain à paraître en 2017. On y retrouve la voix si joliment éraillée de la chanteuse, pour un résultat mélancolique, entre rock et poésie, très réussi.

Qu'est-ce qu'un ministre d'Etat — Nouveau gouvernement
Emmanuel Macron a promis pendant la campagne des ministres appelés à durer, mais tout le monde n'est pas encore convaincu. Jean-Yves Le Drian quitte la Défense pour s'installer au ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

Macron nomme son premier gouvernement ouvert et paritaire
Edouard Philippe a d'abord critiqué le leader d'en Marche avant d'être nommé son premier ministre . Le documentaire Edouard mon pote de droite , à voir ce mardi 16 mai à 23h10 sur France 3.

Après la nomination d'Édouard Philippe à Matignon, Macron a poursuivi mercredi son pari sur la recomposition politique en choisissant des ministres de gauche, du centre et de la droite. "Chose qu'il a " eu du mal " à faire dans sa " famille politique ". Alors porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy, il affirmait: "la loi Taubira sera abrogée, réécrite profondément" (voir ci-dessous).

Deux mois plus tard il est nommé secrétaire général adjoint aux élections de la principale formation de droite. "Elle doit attirer la jeunesse, se rénover et se préparer à défendre notre modèle social, la France et l'Europe", avait auparavant déclaré Mme Girardin (PRG), arrivée en février 2016 au ministère où elle avait succédé à la socialiste Marylise Lebranchu.

Après la victoire de François Fillon a cette primaire, Gérald Darmanin prend ses distances avec le candidat et le parti Les Républicains.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL