Gad Elmaleh tourne un sketch avec Philippe Couillard, Premier ministre québécois

Vanessa Beaulieu
Mai 19, 2017

L'humoriste français d'origine marocaine a fait ses premières armes au Québec, au Cabaret Juste pour rire, en 1994.

Mardi après-midi, le premier ministre du Québec a diffusé sur son compte Facebook une vidéo en direct en compagnie de l'artiste.

Après avoir bu une gorgée d'eau, Philippe Couillard fait semblant de perdre son accent québécois qui se transforme vite en tonalité française.

En 2014, l'humoriste a été nommé chevalier de l'Ordre national du Québec, la plus prestigieuse récompense décernée par l'État québécois, mais il n'avait pas encore reçu son insigne. "Vous le faites avec beaucoup d'humanité", confie Philippe Couillard à Gad Elmaleh, en guise de conclusion.

Conseil des ministres : la feuille de route du nouveau gouvernement
Outre ces personnalités, le gouvernement comporte aussi quatre socialistes, deux radicaux de gauche, trois centristes, et deux venus des Républicains (LR).

La sortie du prochain livre de Nicolas Hulot annulée ?
Mais sa récente nomination au poste de Ministre d'État, Ministre de la transition écologique et solidaire, a changé la donne. Selon Reuters, le livre devrait donc sortir avec un autre préfacier.

La préparation des budgets 2018, premier chantier de Gérald Darmanin
Gérald Darmanin intègre le gouvernement d'Emmanuel Macron. "Je suis un anarchiste de droite", a-t-il un jour déclaré. Avec la mission d'absorber le plus rapidement possible les aspects techniques et complexes du poste.

Les deux hommes échangent finalement leur verre pour retrouver leur accent respectif.

"Vous êtes un exemple de persévérance et de réussite, mais aussi de capacité d'adaptation; la preuve étant que vous êtes bien parmi les rares à pouvoir imiter notre accent avec succès!", a déclaré hier M. Couillard.

L'Ordre national est décerné à "des personnalités éminentes qui ont contribué à l'édification d'une société québécoise créative, innovante et solidaire".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL