La CE estime que le groupe a enfreint les règles UE — Altice

Aubin Brasseur
Mai 19, 2017

La Commission européenne annonce à l'instant avoir envoyé une communication des griefs dans laquelle elle affirme qu'Altice, entreprise multinationale de télécommunications établie aux Pays-Bas, a enfreint le règlement de l'UE sur les concentrations en mettant à exécution l'acquisition de l'opérateur de télécommunications PT Portugal avant de l'avoir notifiée ou d'y avoir été autorisée.

Le groupe de Patrick Drahi serait allé plus vite que la musique, encore une fois. En novembre dernier, il a été condamné par cette même Autorité de la concurrence à payer une amende de 80 millions d'euros pour avoir lancé une fusion avec SFR et Virgin Mobile sans attendre son feu vert.

Altice conteste les conclusions préliminaires de la Commission européenne. En 2016, l'opérateur de médias et de télécoms a dégagé des revenus de 23,5 milliards d'euros.

La République en marche : 428 candidats dévoilés pour les élections législatives
L'enjeu est lourd pour Emmanuel Macron, s'il entend prouver sa capacité à rassembler bien au-delà des clivages politiques. Richard Ferrand a tout de même précisé qu'aucun candidat En Marche! ne lui serait opposé dans sa circonscription.

Tapie devra définitivement rendre les 404 millions d'euros de l'arbitrage — Crédit lyonnais
Or, l'un des arbitres, le magistrat Pierre Estoup, a omis de préciser qu'il était un proche de l'homme d'affaires. L'homme d'affaires, devenu homme politique, décide de cesser ses activités économiques, rappelle Le Figaro .

"Wonderstruck", émouvante plongée dans le monde du silence de deux enfants sourds
C'est dire qu'on attendait Wonderstruck sans véritable engouement mais avec une certaine curiosité. En parallèle, on suit les mésaventures de Rose, jeune fille également perdue à New York, en 1927.

Altice, qui a conclu en décembre 2014 un accord avec le brésilien OI pour racheter Portugal Telecom, a notifié son projet à l'exécutif européen en février 2015.

La CE a donné son feu vert sous conditions à l'opération en avril 2015.

En réaction à la liste de griefs communiquée par la Commission, l'opérateur a assuré qu'il soumettrait "une réponse exhaustive à l'ensemble des griefs et qu'il conteste toutes ces objections".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL