Les femmes du gouvernement paritaire d'Édouard Philippe

Aubin Brasseur
Mai 19, 2017

Le nouveau chef de l'État français, Emmanuel Macron, présidait jeudi son premier conseil des ministres, au lendemain de la composition du gouvernement reflétant la recomposition promise pendant sa campagne.

Dans ce gouvernement, qui parait de transition dans la perspective des élections législatives, Jean-Yves Le Drian (gauche), ancien ministre de la Défense du gouvernement Hollande, se voit attribuer le poste ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

Le contrôle des ministres est réalisé par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) créée après le scandale Jérôme Cahuzac, ce ministre du Budget de l'ex-président socialiste François Hollande (2012-2017) poussé à la démission après avoir avoué détenir un compte caché à l'étranger.

Quant à la règle confirmée mercredi soir par l'Elysée qui contraindra les ministres battus lors du scrutin des 11 et 18 juin à démissionner, "c'est la tradition républicaine (.) Je crois que ça a toujours été comme ça et que c'est assez simple", a défendu Edouard Philippe, qui démissionnera lui-même samedi de la mairie du Havre pour se consacrer à Matignon.

Une ministre aux Affaires européennes, la centriste Marielle de Sarnez, a également été nommée. La rencontre entre M. Macron et le président du Conseil européen Donald Tusk, initialement prévue à la mi-journée, est décalée dans la soirée "pour des raisons d'agenda", a indiqué la présidence.

L'ancien député socialiste Richard Ferrand, secrétaire général d'En Marche!, est désormais ministre de la Cohésion des territoires.

Christophe Castaner, 51 ans: chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement.

Le subtil dosage de Macron et Philippe — Gouvernement
Qualifié de duo libéral, Bruno Le Maire, à l'Économie, et Gérald Darmanin, à l'Action et aux comptes publics, ne se quittent plus. Le dernier gouvernement de Manuel Valls comptait 38 ministres et secrétaires d'Etat, contre 32 dans le gouvernement précédent.

Spotify rachète le Français Niland pour aller vers l'hyper-personnalisation
C'est dans cette optique que le leader suédois du streaming musical annonce avoir acheté une startup parisienne nommée Niland . Nul doute que la jeune société française saura apporter à Spotify son lot de compétences et d'idées fraîches.

Google doit réinventer ses produits dans "l'ère de l'intelligence artificielle"
Globalement, Google promet aussi une belle optimisation du système, qui pourrait par exemple démarrer deux fois plus rapidement. La série de conférences de l'I/O 2017 a également été l'occasion pour Google de prononcer l'acte de décès des émojis Android.

Sur le plan comptable, la parité est respectée (11 hommes, 11 femmes, en incluant les secrétaires d'Etat) mais aucune femme ne s'est vue offrir le titre de ministre d'Etat.

Le Premier ministre Edouard Philippe.

La première personne issue de la société civile arrive donc en 7ème position dans le gouvernement, en la personne d'Agnès Buzyn, professeur de médecine. L'actuel directeur général de l'Essec Jean-Michel Blanquer est nommé ministre de l'Éducation nationale.

Les poids lourds sont bien présents, comme Gérard Collomb nommé ministre de l'Intérieur, Nicolas Hulot à la Transition écologique et solidaire, ou François Bayrou nommé garde des Sceaux.

Emmanuel Macron a ouvert jeudi à 11H00 son premier Conseil des ministres pour "rappeler les grandes priorités du quinquennat" et souligner "l'obligation de réussite de ce gouvernement", selon son entourage. Mounir Mahjoubi, qui a joué un rôle clé dans la campagne, est nommé quant à lui secrétaire d'Etat au numérique à 33 ans.

En effet, les nominations de Bruno Le Maire au ministère de l'économie et de Gérald Darmanin au ministère de l'action et des comptes publiques confient les problématiques économiques - dont l'emploi, la croissance et la fiscalité - à deux hommes issus du parti Les Républicains (LR).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL