Région IDF : Solère contraint de démissionner de la présidence du groupe LR

Leopold Bellegarde
Mai 19, 2017

Ce vendredi, le député (Les Républicains) de Boulogne-Billancourt, Thierry Solère, a annoncé qu'il quittait la présidence du groupe majoritaire.

Thierry Solère, député sortant LR, a remis sa démission en fin de matinée, officiellement pour se consacrer à sa campagne des élections législatives dans les Hauts-de-Seine. "Il apparaît que les responsabilités extérieures (présidence du comité d'organisation de la Primaire de la Droite et du Centre, porte-parolat de notre candidat aux Présidentielles) que tu as eues à exercer au cours de ton mandat de président ne t'ont pas permis de consacrer tout le temps nécessaire à l'exercice de ta fonction à la tête du groupe Les Républicains à la Région", ont-il adressé à Thierry Solère.

Selon nos confrères de RTL, c'est Othman Nasrou, vice-président de la Région, qui assurera l'intérim.

Charlotte Gainsbourg, reine du glamour pour l'ouverture du Festival de Cannes
Dans Les Fantômes d'Ismaël d'Arnaud Desplechin, elle partage l'affiche avec Mathieu Amalric et Marion Cotillard. On finit par se perdre dans le dédale (us) des histoires, elles aussi nombreuses et sans lien apparent.

Solère (LR) votera la confiance au gouvernement — Législatives
Le dernier gouvernement de Manuel Valls comptait 38 ministres et secrétaires d'Etat, contre 32 dans le gouvernement précédent. Le premier Conseil des ministres du quinquennat , initialement prévu mercredi, est reporté à jeudi.

Gad Elmaleh tourne un sketch avec Philippe Couillard, Premier ministre québécois
Mardi après-midi, le premier ministre du Québec a diffusé sur son compte Facebook une vidéo en direct en compagnie de l'artiste. L'humoriste français d'origine marocaine a fait ses premières armes au Québec, au Cabaret Juste pour rire, en 1994.

Alors qu'il avait appelé cette semaine sa famille politique à répondre à la main tendue par Emmanuel Macron, Thierry Solère a été contraint par ses pairs à la démission de la présidence du groupe LR au conseil régional. "Il n'y a pas de remous, il y a eu une discussion naturelle", "un large consensus", a poursuivi celui qui devrait être élu officiellement à la tête du groupe.

"Thierry Solère a décidé de quitter ses fonctions de président du groupe Les Républicains du conseil régional Ile-de-France en accord avec Valérie Pécresse, afin de se concentrer sur ses élections législatives". Placé dans une situation compliquée suite à la victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle et à l'intégration de certaines personnalités de droite dans son gouvernement (Édouard Philippe, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, notamment), le parti doit désormais faire face à un risque d'explosion interne, alors que les législatives approchent à grands pas. (LREM) du président Emmanuel Macron.

Malgré son investissement d'ampleur lors de la présidentielle - comme organisateur de la primaire de la droite d'abord puis comme porte-parole de la campagne de François Fillon -, l'intérêt montré par Thierry Solère à l'égard de La République En Marche pourrait lui coûter cher.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL