Vers des cellules sanguines produites en laboratoire à partir de cellules iPS ?

Henri Michaux
Mai 19, 2017

Deux études publiées dans Nature développent des méthodes prometteuses., dirigée par le biologiste George Daley, propose de fabriquer des cellules sanguines humaines, en un peu plus de trois mois, en "copiant le développement embryonnaire". Ceci pourrait conduire à des développements prometteurs pour traiter un patient avec ses propres cellules ou pour produire du sang pour la transfusion.

Des chercheurs ont franchi une "étape importante" vers la production en laboratoire de cellules souches sanguines.

"La première équipe a utilisé la technique de " l'édition de gènes " (CRISPR), pour corriger les défauts génétiques des patients et " créer des cellules sanguines fonctionnelles", explique Ryohichi Sugimura, coauteur de la première étude.

'Nous sommes très proches de générer d'authentiques cellules souches du sang humain' en laboratoire, a assuré son collègue le Dr George Daley, responsable d'un laboratoire de recherche à l'hôpital pour enfants de Boston. "Les méthodes utilisées pourraient également permettre de constituer " un approvisionnement illimité en sang " grâce aux " cellules de donneurs universels ". 'Ce travail est l'aboutissement de plus de 20 ans d'efforts', a-t-il ajouté.

Le film culte "Dark crystal" adapté sur petit écran par Netflix
Vincent de Lavaissiere est rédacteur chez IGN France, gamer à plein temps, et dealeur de beats à ses heures perdues sur Twitter . Le tournage se fera quant à lui en Angleterre, à partir de l'automne prochain.

"Encore heureux !" que Laurent Wauquiez reste à la Région — Jean-François Debat
En début de semaine, il figurait encore sur la liste des candidats officiellement investis par Les Républicains. Il conserve donc son poste de Président la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Voici le Karoq, premier SUV compact de la marque — Skoda
Le logement téléphone avec charge inductive associe le téléphone à l'antenne de toit et la charge simultanément sans fil. Le mode Off-road avec transmission intégrale améliore les caractéristiques de conduite sur un terrain accidenté.

La première équipe de chercheurs a utilisé " des cellules humaines de donneurs, reprogrammées pour en faire des cellules pluripotentes (iPS) capables d'engendrer n'importe quel type de cellules du corps. Ils ont ensuite incité ces dernières à devenir des cellules souches sanguines (HSC).

La seconde équipe de chercheurs a directement utilisé " des cellules endothéliales de souris adultes pour obtenir des cellules souches sanguines de souris qu'ils ont amené à maturité en laboratoire ". Au lieu de cela, les quatre facteurs de transcription étaient ajoutés aux génomes des cellules extraites, puis étaient conservés dans une boîte de Petri, conçue spécialement pour imiter l'environnement des vaisseaux sanguins humains.

Les cellules souches hématopoïétiques (CSH) sont à l'origine de toutes les lignées de cellules sanguines: les globules blancs, les globules rouges et les plaquettes. Ces cellules souches hématopoïétiques peuvent heureusement se "renouveler elles-mêmes": quelques milliers de ces cellules peuvent ainsi produire toutes les cellules sanguines qu'une personne a au cours de sa vie.

Toutefois, il reste à vérifier sur la durée que les cellules souches sanguines obtenues, et les cocktails de produits employés, ne comportent pas de risque de cancers, notamment de leucémie.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL