Trump a "le droit d'informer" Moscou

Vanessa Beaulieu
Mai 20, 2017

La question de ses relations avec la Russie plane sur Donald Trump et son entourage depuis bien avant son arrivée à la Maison Blanche fin janvier. Le rôle joué par Moscou dans la campagne présidentielle américaine est en effet sous le feu des projecteurs depuis l'éviction surprise du patron du FBI, James Comey, dont les services enquêtent sur l'éventuelle collusion entre l'équipe Trump et le Kremlin. Le général McMaster, qui dirige le Conseil de Sécurité Nationale, estime que l'histoire telle qu'elle a été rédigée est fausse.

Ces renseignements avaient été communiqués par un partenaire des Etats-Unis qui n'avait pas donné l'autorisation à Washington de les partager avec Moscou, selon le journal.

Des experts soulignent que la seule révélation de ces informations pourrait permettre aux Russes de remonter à la source et d'en déduire la façon dont les renseignements ont été recueillis.

Interrogé sur les révélations du Washington Post, le conseiller à la sécurité nationale de Trump, H.R. McMaster, qui a participé à la réunion, a assuré qu'aucune source de renseignement, ni aucune méthode précédemment inconnue du public n'avait été évoquée.

La Maison Blanche a fermement démenti mardi que Donald Trump ait compromis la sécurité des États-Unis en livrant des informations sensibles au chef de la diplomatie russe, qui proviendraient selon la presse américaine d'Israël. D'après le général, Donald Tump et Sergueï Lavrov ont passé en revue "les menaces posées par des organisations terroristes à nos deux pays, y compris les menaces pesant sur l'aviation civile".

Selon un responsable américain cité par le Washington Post, les informations communiquées par M. Trump à M. Lavrov ainsi qu'à l'ambassadeur de Russie aux Etats-Unis Sergueï Kisliak, également présent, avaient l'un des degrés de classification les plus élevés utilisé par les agences de renseignement américaines.

EdF : Deschamps avertit Areola
Mais que le Parisien ne s'y trompe pas: il devra jouer régulièrement la saison prochaine s'il souhaite rester dans le groupe. Le plus important, c'est de jouer. "C'est avant tout un choix sportif (à faire)".

Revivez l'annonce du nouveau gouvernement par le secrétaire général de l'Elysée
Nicolas Hulot, ministre de la Transition énergétique, est sans aucun doute la première prise de guerre d'Emmanuel Macron. Jean-Yves Le Drian, 69 ans : ministre de l'Europe et des affaires étrangères.

Lille - Deux militaires périssent noyés lors d'un exercice dans la Marne
Deux légionnaires sont morts noyés vendredi 19 mai à Cumières (Grand Est) lors d'un entraînement en canoë-kayak sur la Marne . Pour le maire, cet accident n'est pas une première " La dernière fois ça remonte à 5-6 ans, quelqu'un qui avait plongé.

Le président américain "a révélé plus d'informations à l'ambassadeur russe que nous n'en avons partagé avec nos propres alliés", a indiqué ce responsable, sous couvert d'anonymat. Les menaces étaient liées à l'utilisation d'ordinateurs portables sur des avions.

Le quotidien précise qu'il a décidé de ne pas publier plus de détails sur ce projet terroriste à la demande expresse de responsables américains.

Durant sa rencontre avec M. Lavrov, M. Trump s'est vanté d'avoir accès à des indications très précises sur cette menace. Ce dernier "espère une explication complète des faits de la part de l'administration", a-t-il ajouté.

Les démocrates réclamaient de leur côté la publication du transcript de la conversation entre MM.

Il serait improbable que Donald Trump ait enfreint les lois en faisant cela.

Vladimir Poutine a par ailleurs plaisanté en promettant d'adresser une "réprimande" à son ministre des Affaires étrangères parce qu'il "n'avait pas partagé ses informations secrètes" avec lui ou avec les services spéciaux russes, déclenchant le rire de M. Lavrov et d'autres responsables russes. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL