Trois Casques bleus tués dans une attaque menée par des inconnus — Mali

Vanessa Beaulieu
Juin 9, 2017

Trois morts et blessés parmi les Casques bleus, hier soir au Mali! "Trois Casques bleus ont été tués et trois autres blessés", ajoute la Mission de l'ONU.

Le camp de la Minusma de Kidal a été la cible de tirs intensifs de roquettes/mortiers jeudi soir.

"Les informations préliminaires indiquent qu'une dizaine d'obus de différents calibres ont ciblé le camp". Peu de temps après, une position postée à l'extérieur du camp a été attaquée à son tour. L'on se demande si l'affaiblissement de la Minusma dans cette partie du Mali n'est pas du à des infiltrations au sein même des casques bleus, surtout qu'il se passe trop de choses qui donnent à penser dans ce camp de Kidal. Tois autres soldats ont été blessés.

Pourquoi SoftBank rachète Boston Dynamics à Google — Robots militaires
Softbank s'est lancé dans des acquisitions tous azimuts pour renforcer son pôle recherche et développement. Elle développe des robots bipèdes conçus pour se mouvoir notamment sur des terrains accidentés.

Législatives britanniques: Jeremy Corbyn appelle Theresa May à la démission
Deux de leurs poids lourds, l'ex-dirigeant du parti Alec Salmond et son numéro deux actuel, Angus Robertson, perdent leurs sièges. Mais les travaillistes de Jeremy Corbyn , tenant de l'aile gauche, ont contrarié ces plans au terme d'une campagne réussie.

Une personnes de 75 ans sur deux sera concernée en 2050 — Cancer
Elle révèle également que les Français ont une vision bienveillante et humaniste des personnes âgées atteintes d'un cancer . L'Observatoire relève plusieurs raisons pour expliquer ce diagnostic tardif chez les plus de 75 ans.

L'attaque a provoqué d'importants dégâts et blessé grièvement des militaires, affirme l'alliance jihadiste, disant bénéficier de renseignements de " sources proches de l'intérieur du camp ". Selon un habitant de cette région agitée du Mali, une dizaine d'obus ont été tiré dans la soirée. "La Minusma condamne dans les termes les plus vigoureux ces attaques lâches et abjectes contre son personnel et la mise en danger de la population civile. Elle exhorte les parties présentes à Kidal à assumer leur pleine responsabilité pour identifier les responsables afin d'assurer leur traduction devant la justice", dénonce le communiqué.

Deux Casques bleus tchadiens avaient été tués le 23 mai dans une embuscade aux environs d'Aguelhok (nord-est), près de la frontière algérienne.

Plusieurs zones du nord du Mali échappent toujours au contrôle des forces maliennes, françaises et onusiennes, qui avaient chassé de ces régions les djihadistes qui les avaient envahies en 2012 à la faveur d'une rébellion touarègue.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL