Austin Jones, star de YouTube, arrêté pour pédopornographie

Marcel Micheaux
Juin 16, 2017

Ses vidéos font un carton sur internet. Austin Jones est une véritable star. Le jeune chanteur de 24 ans a été arrêté par la police et mis en examen pour possession et production d'images pédopornographies, rapporte le Chicago Tribune. À chaque fois, il leur demandait de "prouver qu'elles étaient ses plus grandes fans" ou de "montrer qu'elles savaient bien danser".

Toujours selon le document, "Austin Jones a avoué leur avoir demandé de faire des vidéos d'elles-mêmes en train de danser de façon sexuelle".

L'alliance LREM-Modem largement en tête — Législatives en France
Sylvain Maillard, candidat LREM dans la première circonscription de Paris, a également sa place réservée dans l'hémicycle. Après seulement un an d'existence, la REM a réussi à dynamiter les partis traditionnels de gauche et de droite.

Macron en route vers une écrasante majorité — Législatives en France
La droite, qui espérait en début de campagne priver le président Macron de majorité, terminerait avec 80 à 132 élus. En revanche, il peut espérer battre le record de sièges pour un seul parti, atteint par l'UMP en 2002 (365 sièges).

James Comey, l'ancien directeur du FBI charge Donald Trump — USA
Certes, a-t-il dit, personne ne lui a demandé explicitement d'"arrêter" l'enquête menée par le FBI sur les ingérences russes. Trump " d'abandonner " l'enquête visant le général Michael Flynn , ex-conseiller à la Sécurité nationale".

Au cours de son arrestation, Austin Jones a reconnu avoir utilisé sa notoriété pour demander à des jeunes filles de 14 et 15 ans de lui envoyer des photos à caractère pornographiques via Facebook ou iMessage, leur demandant notamment de mimer des actes sexuels. Il leur indiquait aussi les tenues qu'elles devaient porter ou ce qu'elles devaient dire et faire dans leurs vidéos. "Il a reconnu avoir reçu ces vidéos, les avoir regardées et s'être masturbé devant". D'après les premiers éléments de l'enquête, Austin Jones utilisait les réseaux sociaux pour obtenir certaines " faveurs " de ses jeunes fans. Une vidéo où le youtubeur faisait un tutoriel de twerk à ses abonnés a même fuitée sur YouTube. Néanmoins si le chantage sexuel dont il est accusé est avéré, cela pourrait lui valoir 15 ans de prison.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL