L'Arabie saoudite publie une liste de "terroristes" soutenus par le Qatar

Vanessa Beaulieu
Juin 19, 2017

Cette décision turque survient alors que l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, l'Egypte, le Yémen, la Mauritanie et les Maldives ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l'accusant de soutenir le "terrorisme".

Dans un entretien publié par le journal saoudien Achark al Awsat, le cheikh Khalid bin Ahmed al Khalifa explique que les conditions posées par l'Egypte, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn pour une résolution du conflit sont "claires comme du cristal".

Le ministre des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya, a commis un communiqué dans lequel il donne la position officielle du Gabon dans la crise diplomatique qui a cours dans le golfe persique entre le Qatar et ses voisins.

Pour la 1ère fois, trois nationalistes corses élus à l'Assemblée nationale — Législatives
Ses parents "n'ont jamais mis un pied à l'école ni parlé français à la maison", assure ce septuagénaire très grand et mince. Jean-Félix Acquaviva l'a emporté dans la 2ème contre le candidat de La République en Marche, Francis Giudici.

Londres : un véhicule fauche des piétons, plusieurs blessés
Une personne a été arrêtée après qu'un véhicule eut fauché des piétons à Londres , à peine deux semaines après qu'un attentat eut coûté la vie à huit personnes, dont une Canadienne.

Le Grand Prix de Diane attire les people
Il a ainsi fallu attendre dix minutes pour la confirmation de l'arrivée en raison de la chute de la pouliche de Christophe Soumillon .

Accusé de soutenir des terroristes par l'Arabie saoudite et ses alliés, le Qatar apporte la réplique à la suite de la publication de liste des terroristes publiée par ces derniers et rejette " toutes accusations infondées " dans un communiqué rendu public.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déploré l'initiative prise par Ryad et ses alliés, qui, selon lui, n'est pas de nature à apaiser les tensions dans la région, et a affirmé que son pays ferait tout pour tenter de désamorcer cette crise. Sur Twitter, le président américain a écrit que l'isolement du Qatar marquera "peut-être le début de la fin de l'horreur du terrorisme", indiquant que "tous les éléments pointent vers le Qatar" dans le financement de l'extrémisme religieux.

La Turquie entretient des rapports privilégiés avec le Qatar, notamment sur les plans économique et militaire, mais a aussi de bonnes relations avec les autres monarchies du Golfe, notamment l'Arabie saoudite. L'Arabie saoudite et Bahreïn ont, en outre, annoncé la suspension de toutes les liaisons terrestres, aériennes et maritimes avec l'émirat, ce qui risque de créer des pénuries dans le pays qui importe 99% de ses produits alimentaires, principalement via l'Arabie Saoudite.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL