L'armée américaine confirme avoir abattu un avion syrien

Vanessa Beaulieu
Juin 19, 2017

Washington a confirmé qu'un avion de chasse américain a abattu dimanche soir, dans le nord de la Syrie, un appareil de l'armée syrienne. Elle a ajouté que l'appareil s'était écrasé et que le pilote était porté disparu. "Cette grossière attaque vise à entraver les efforts de l'armée, seule force efficace et capable avec ses alliés (.) de combattre le terrorisme sur tout le territoire", a déclaré l'armée syrienne.

La coalition menée par les États-Unis a abattu l'avion de guerre syrien dans le ciel du sud de Raqqa, alors que l'avion menait une mission de combat contre le groupe l'État islamique (IS), a affirmé l'armée syrienne. Les forces djihadistes de l'Etat islamique font face à la coalition internationale menée par les Etats-Unis et les rebelles qu'elle soutient, ainsi qu'à l'armée syrienne et ses alliés.

À 17 h, le taux de participation est de 36,84 %
Prochains résultats pour la participation attendus à 16 h pour Nantes et 17 h pour la préfecture de Loire-Atlantique. Il est à peu près stable par rapport à la semaine dernière, il était alors de 17,96% à midi.

Législatives / Gard : Gilbert Collard devant Marie Sara pour quarante-huit voix
Le sondage publié à une semaine du premier tour ne s'était pas trompé. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Cinq soldats maliens tués dans une attaque contre l'armée — Mali
Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Cette attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat samedi.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), milices arabo-kurdes soutenues par les Américains, et les forces gouvernementales syriennes se livrent à une course contre la montre pour reprendre des territoires au groupe EI dans la région de Raqa. Selon l'ONG Observatoire syrien des droits de l'Homme, l'incident a été suivi de combats entre les deux forces rivales, dans la soirée de dimanche.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL