Élections législatives : un PS à terre mais pas mort

Aubin Brasseur
Juin 19, 2017

"Une direction collective va se mettre en place dans les plus brefs délais", a-t-il ajouté. Depuis sa cinglante défaite dès le premier tour des législatives dans la seizième circonscription de Paris, la légitimité de Jean-Christophe Cambadélis était sérieusement menacée à la tête du PS. Après une semaine d'entre-deux-tours de tractations et consultations - il s'est notamment entretenu avec Matthias Fekl et Benoît Hamon, vendredi - l'ex premier secrétaire du PS doit annoncer dimanche soir qu'il démissionne de la direction du parti, après trois ans resté à ce poste.

"Ce soir, malgré une abstention alarmante, le triomphe d'Emmanuel Macron est incontestable; la défaite de la gauche est incontournable; la déroute du Parti socialiste, sans appel", a constaté à l'issue du second tour M. Cambadélis depuis le siège du parti, rue de Solférino.

Morbihan : 700 enfants sont restés confinés après l'incendie d'une station-service
Forte de quelque 7.000 habitants, la commune de Theix-Noyalo se situe à cinq kilomètres au sud-est de Vannes. Le quartier est bouclé par les gendarmes, qui craignent " une propagation aux soutes de carburant ".

Digne souhaite poursuivre l'aventure au Barça
Recruté par le FC Barcelone l'été dernier, Lucas Digne (23 ans) a peu joué au cours de la saison 2016/2017. La nomination de l'entraîneur Ernesto Valverde permettra peut-être au Tricolore de rebattre les cartes.

Atari va sortir une nouvelle console
La semaine dernière, lors de l'E3, Atari annonçait la production d'un nouveau matériel à travers une très courte vidéo . Surtout, on peut se demander quels jeux fera tourner cette machine? Réponse dans quelques mois (ou pas).

Battu dès le premier tour des législatives à Paris, il a souligné que face à "la déroute du PS (.) il faut repenser la gauche". Car chacun devine que cette imposante majorité ne correspond pas à la réalité sociale et politique de notre Lays (.) Le pouvoir absolu (.) se heurtera à cette contradiction.

Selon lui, "la gauche doit tout changer, la forme comme le fond, ses idées comme son organisation". La gauche doit ouvrir un nouveau cycle (...) C'est le socle indispensable. "C'est une tâche de longue haleine, j'y participerai avec humilité mais je souhaite le faire en étant libre de ma parole", a-t-il expliqué pour justifier sa démission. Il ne s'agit pas pour moi d'organiser une retraite mais de permettre une renaissance dans l'ordre. Je prends cette décision sans amertume ni colère, conscient de mon devoir et du moment crucial pour la gauche. "J'assume simplement tranquillement ma part de responsabilité" a livré le dirigeant socialiste avec une mine des mauvais jours".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL