Législatives: nette majorité pour Macron, mais moins qu'attendu

Vanessa Beaulieu
Juin 20, 2017

Sur les 351 sièges de la majorité présidentielle, le MoDem de François Bayrou en obtient 41 et devrait donc former un groupe indépendant.

La répartition en sièges à l'issue des élections législatives peut laisser songeur sur le mode de scrutin, uninominal et majoritaire. "Il y a un an, personne n'aurait imaginé un tel renouvellement politique", a souligné dimanche soir Edouard Philippe. L'alliance Les Républicains-UDI obtient 137 sièges, les socialistes et leurs alliés, 44. La République en Marche ayant obtenu 7.826.432 voix, c'est moins que le Parti socialiste qui a recueilli 9.420.889 voix en 2012 (et moins de députés à l'Assemblée) et encore moins que l'UMP de Chirac en 2002, pour qui avaient voté 10.029.669 d'électeurs.

Face à cette bérézina, le Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis a immédiatement démissionné de son poste: "Je prends cette décision sans amertume ni colère, conscient de mon devoir et du moment crucial que traverse la gauche". Il a annoncé dans une ambiance houleuse sa réélection dans l'Essonne avec 139 voix d'avance sur Farida Amrani (La France insoumise). Cette dernière a elle aussi revendiqué la victoire et annoncé un recours. Protégés par la REM, les anciens ministres Stéphane Le Foll et Sylvia Pinel gardent leurs sièges.

Au plan national, LFI obtient 17 élus et le Parti communiste, dix, selon les chiffres du ministères, là aussi bien mieux que prévu.

Et même si Emmanuel Macron a réussi son pari alors qu'il "y a un an, seuls les optimistes bienheureux croyaient que l'aventure politique de M. Macron pouvait le mener quelque part, (...) l'héritage du jeune président [ne] sera garanti [que] s'il parvient également à contredire les sceptiques sur les réformes économiques. Je ne perds pas de vue cet objectif de pouvoir au cours des prochains mois constituer un groupe à l'Assemblée nationale qui puisse être un groupe où nous nous entendions sur deux, trois lignes principales, tout en conservant chacun notre indépendance et sa spécificité" a dit Mme Le Pen, entourée de plusieurs nouveaux élus FN.

Législatives. Les résultats définitifs du second tour
De plus, il faut noter que jamais -depuis 1958- les élections législatives n'avaient aussi peu mobilisé les électeurs. La France insoumise a créé la surprise avec 17 députés élus, tandis que les communistes ont conservé dix sièges.

A annoncé le lancement du 737 MAX 10 — Boeing
Séparément, Boeing a annoncé une première commande pour le MAX 10, pour dix appareils de la part du loueur d'avions BOC Aviation . La famille 737 MAX est motorisée par le Leap de CFM International, la co-entreprise de General Electric et Safran .

Lille : Psa Retail dévoile son premier site tri-marque
Aux sites de Saint-Denis et de La Garenne-Colombes (92), s'ajoute désormais celui ouvert dans les Hauts-de-France. Un centre Euro Repar Car Service sera également présent sur le site.

Statut, déontologie ou encore procédure parlementaire, une série de formations seront proposées à tous les députés dès le début de la session extraordinaire, en juillet, pour " leur permettre d'acquérir rapidement une connaissance opérationnelle", a annoncé lundi l'Assemblée nationale.

Sont en revanche battus: les anciens ministres Marisol Touraine, Jean-Jacques Urvoas, Najat Vallaud-Belkacem et Myriam El Khomri et la députée LR Nathalie Kosciusko-Morizet.

Les grandes manoeuvres se poursuivront cette semaine: bureau national mardi et conseil national samedi pour le PS; bureau national pour Les Républicains mercredi, après l'élection de leur président de groupe - l'actuel, Christian Jacob, a été réélu dimanche - et bureau politique du FN mardi. Mais les détracteurs d'Emmanuel Macron estime que ces résultats lui laissent les mains trop libres pour gouverner.

Pour cette XV législature, l'Assemblée est en tout état de cause profondément renouvelée, avec seulement 222 députés sortants qualifiés pour le deuxième tour.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL