Les Etats-Unis alourdissent les taxes sur le bois de construction canadien

Thibaut Duval
Juin 28, 2017

Produits forestiers Résolu (TSX:RFP) a écopé du taux antidumping le moins élevé, à 4,59 pour cent, alors qu'à l'inverse, un droit de 7,72 pour cent est imposé à Canfor (TSX:CFP).

L'industrie canadienne du bois d'oeuvre est maintenant frappée par une taxe frontalière d'environ 27 pour cent après que le département du Commerce eut annoncé, lundi, l'ajout d'un droit préliminaire antidumping de 6,87 pour cent.

"Tout ce qui est supérieur (à zéro) est scandaleux et inacceptable, a dit son porte-parole, Seth Kursman".

West Fraser se retrouve ainsi avec des droits combinés de 30,88 pour cent, suivi par Canfor à 27,98 pour cent, Tolko à 27,03 pour cent, Résolu à 17,41 pour cent et J.D. Irving - qui n'a pas été sanctionnée par les droits antidumping - à 9,89 pour cent.

Déjà, Résolu a réduit le nombre d'heures de travail dans sept de ses scieries en plus de retarder le début d'activités en forêt, ce qui a touché 1282 travailleurs.

Cette mesure s'ajoute à un droit compensatoire de 19,88 pour cent annoncé en avril.

Lors des premières sanctions, le gouvernement canadien s'était engagé à défendre "vigoureusement les intérêts de l'industrie canadienne" du bois en dénonçant des "accusations ne reposant sur absolument aucun fondement".

Lundi, le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross avait décrété une taxe aux importations de bois à hauteur des prix de dumping pratiqués par les entreprises canadiennes, soit entre 4,59% et 7,72%.

Réginald Ray et Stéphane Rossi approchés par le Sporting
Il sera assisté dans sa mission par Benoît Tavenot, Hervé Sekli et Anthony Grech-Angelini. Désormais libre, l'ancien adjoint de Frédéric Hantz aurait également été approché.

La majorité républicaine renonce (temporairement) à voter l'abrogation d'Obamacare — États-Unis
Obamacare a créé un barème d'aides en fonction des revenus, et obligeait les assureurs à couvrir des soins essentiels. Le système de santé américain est un enchevêtrement de responsabilités publiques et privées, nationales et locales.

Etats-Unis : il enterre son fils qui se trouve être en vie
Le rapport du médecin légiste est sans appel: âge, chevelure et couleur de l'iris correspondent à la signalisation. Le certificat de décès précise qu'on l'a trouvé dans des buissons à proximité d'un magasin de téléphone.

Qualifiant la plus récente décision du département du Commerce de "tuile additionnelle", le syndicat Unifor, qui représente quelque 13 500 travailleurs dans le secteur forestier, n'anticipe pas d'autres mises à pied à court terme dans l'industrie.

"Le message que j'ai (envoyé) en privé et en public, c'est que: si vous pensez nous avoir à l'usure, les Québécois, vous vous trompez", a-t-il dit en mêlée de presse.

Tout en se disant "optimiste d'arriver à une solution négociée sur le bois de construction", Wilbur Ross a expliqué que ces taxes antidumping avaient pour but de protéger les entreprises américaines.

Les producteurs devront payer des droits préliminaires jusqu'à ce qu'une décision définitive soit prise plus tard cet été.

En mai, la part du Canada dans le marché américain du bois d'oeuvre était de 27 %, par rapport à 31 % un an plus tôt, d'après les rapports mensuels du gouvernement fédéral.

L'ensemble des importations de bois d'oeuvre canadien aux États-Unis se sont élevées en 2016 à 5,66 milliards de dollars, a précisé le département du Commerce. Ce recul de la part de marché représente une perte en exportations de 165 millions de dollars pour le mois, notamment de 105 millions pour la Colombie-Britannique et de 18 millions pour le Québec.

Le premier ministre Justin Trudeau a déploré mardi la décision des Etats-Unis d'imposer des taxes antidumping sur le bois de construction canadien qui auront un impact sur des "milliers d'emplois".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL