Trois journalistes de CNN démissionnent après un article mal vérifié

Vanessa Beaulieu
Juin 28, 2017

La nouvelle portait sur une rencontre qui aurait eu lieu, avant l'inauguration présidentielle, entre un proche de M. Trump et le patron d'un fonds russe d'investissement.

Trois journalistes de CNN ont démissionné après le retrait d'un article affirmant que le Congrès américain enquêtait sur les liens de membres de l'équipe Trump avec un fonds d'investissement russe, une décision saluée par le président des États-Unis, pour qui la chaîne d'information est un "faux média".

"À la suite de la rétraction d'une histoire publiée sur CNN.com, la chaîne a accepté les démissions des employés impliqués dans la publication", a indiqué CNN, dans un post.

L'auteur de l'article, Thomas Frank, ne citait qu'une seule source anonyme. L'article a été publié tel quel, sans passer par les différents services de vérification du groupe: des factcheckers, des journalistes, des experts ou des avocats.

L'article en question affirmait que le comité sénatorial du renseignement américain avait ouvert une enquête pour savoir si Anthony Scaramucci aurait pu promettre au chef du RDIF, Kirill Dmitriev, de lever les sanctions antirusses lors du 46e Forum économique mondial de Davos, à la veille de l'investiture de Donald Trump.

Son fils est refusé en seconde générale, elle tente de s'immoler — Nice
Nos confrères précisent qu'un agent du rectorat a pu lui prendre son briquet, avant qu'elle ne l'utilise. Sa mère était donc décidée à tout tenter pour obtenir une dérogation auprès de l'inspection académique.

L'Italie et l'Allemagne en demi-finale — Euro Espoirs
Bien que dominateurs, ils ont dû attendre la séance de tirs au but pour sceller leur victoire. Il a arrêté le 5e et dernier tir de Nathan Redmond pour offrir la finale à ses coéquipiers.

Les Etats-Unis alourdissent les taxes sur le bois de construction canadien
Les producteurs devront payer des droits préliminaires jusqu'à ce qu'une décision définitive soit prise plus tard cet été. Cette mesure s'ajoute à un droit compensatoire de 19,88 pour cent annoncé en avril.

CNN a expliqué que le texte ne respectait pas ses normes éditoriales.

" Ils ont eu Fake News CNN, mais qu'en est-il de NBC, CBS et ABC?" "CNN a dû retirer un gros article sur la "Russie", trois employés ont été poussés à la démission". Et maintenant qu'en est-il de toutes leurs autres fausses histoires?

C'est un coup dur pour CNN, qui avait annoncé en début d'année la création d'une équipe d'enquête, composée de ses meilleurs journalistes d'investigation et renforcée de plusieurs recrues.

Dans un tweet qui suit, il en profite également pour soumettre cette idée de démission des journalistes à d'autres médias, qu'il accuse également de créer des "fake news": le New York Times et le Washington Post.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL