Les pilotes de Hop! poursuivent la grève, une partie des vols perturbés

Aubin Brasseur
Juillet 17, 2017

La grève n'est aps reconductible donc la situation devrait progressivement revenir à la normale dès mercredi 19 juillet 2017.

Les pilotes de la compagnie aérienne Hop! poursuivent et terminent ce mardi leur grève démarrée le 13 juillet. Sur les réseaux court et moyen-courrier, HOP! prévoit d'assurer 87% des vols pour la journée de lundi selon la direction. Les perturbations concernent uniquement les avions régionaux de Hop!, une entité juridique parfois confondue avec la marque commerciale "Hop!"

Pour les trois prochains jours, près de 27% des grévistes sont recensés par la compagnie, contre 26% vendredi et samedi. Jeudi, le syndicat majoritaire à l'origine de la grève estimait que 50% des vols Hop! au départ de Lyon Saint-Exupéry avaient été annulé.

Un cycliste parisien chambre le public marseillais — Hors-OM
Le stade va être plein, ça change " a t-il lancé sur le plateau de l'émission " Les Rois de la Pédale " sur Eurosport . On attend depuis le début du Tour de France une fulgurance de Thibaut Pinot mais pour l'instant, rien n'arrive.

Macron assure Netanyahu de sa "vigilance" concernant l'accord sur le nucléaire — Iran
Il avait déjà exprimé son soutien à la solution des deux Etats et condamné la colonisation israélienne. Après les cérémonies, place à la diplomatie .

La Fiorentina vise deux joueurs parisiens au mercato — PSG
Les clubs sont en contact mais je crois que le PSG donnera sa réponse à la Fiorentina après le stage à Miami. La Fiorentina est un club compétitif, bien qu'ils ne participeront pas à la Coupe d' Europe cette saison.

La fusion, effective depuis avril 2016, a rendu caducs les accords sociaux précédents, entraînant l'élaboration d'une convention unique.

Le mouvement doit durer jusqu'à mardi inclus, et porte sur les conditions de travail des pilotes.

La possibilité de poser "des congés extraordinaires" ou encore des garanties sur le nombre de week-ends travaillés d'affilée font également partie des revendications des pilotes, "fatigués" et confrontés à une "pénurie d'effectifs".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL