L'un des derniers terroristes traqué — Attentats de Barcelone

Vanessa Beaulieu
Août 21, 2017

Trois autres suspects ont été identifiés, mais étaient toujours en fuite.

"Les auteurs des attaques de Barcelone et de Cambrils projetaient de commettre " un ou plusieurs attentats " à la bombe dans la capitale catalane, avec 120 bonbonnes de butane retrouvées dans une maison à Alcanar, à 200 kilomètres au sud-ouest, a annoncé la police dimanche".

Parmi la douzaine de suspects, Younès Abouyaaquoub, un Marocain de 22 ans qui pourrait avoir conduit la camionnette de Barcelone, est en fuite et activement recherché.

Les Mossos d'Esquadra, la police catalane, ont de leur côté expliqué qu'"une personne (faisait) toujours l'objet d'un avis de recherche", sans préciser s'il s'agissait ou non du conducteur de la camionnette de las Ramblas. Les attentats ont été revendiqués par le groupe Etat islamique (EI). Elle a également perquisitionné un appartement à Ripoll vendredi, neuvième opération de ce genre dans cette localité pour retrouver des personnes liées aux attentats. Cette deuxième attaque a coûté la vie à une personne et a fait six blessés, vendredi juste après minuit.

Les attaques terroristes qui ont frappé Barcelone et Cambrils ont fait au total 30 blessés parmi les ressortissants français, dont 5 se trouvent toujours dans un état grave, selon un nouveau bilan communiqué par le ministère des Affaires étrangères.

Il a toutefois confirmé que l'imam de Ripoll Abdelbaki es Satty, décrit par les médias espagnols comme le leader du groupe, avait été en contact avec un individu visé par une enquête antiterroriste il y a une dizaine d'années.

Alexandre Allard: l'enfance et la petite enfance
La société a fusionné avec Babyloan pour devenir la plus grande communauté dans le domaine du financement participatif en France. Alexandre Allard veut alors faire de cet endroit, un espace de rencontre et de découverte pour les artistes contemporains.

Un jeune homme découvre son petit frère pendu dans sa chambre — Nord
C'est le frère ainé de la famille qui a fait la macabre découverte dans la nuit de samedi à dimanche à Pont-sur-Sambre ( Nord ). Tout d'abord, les premiers éléments de l'enquête devront examiner l'hypothèse d'une éventuelle intervention d'un tiers.

Seine-Saint-Denis : un lourd arsenal découvert dans une cache
Les enquêteurs ont interpellé les deux malfaiteurs jeudi matin dans les cités du Franc-Moisin et Jacques-Duclos. Surprenante saisie dans un local à vélo de la cité Jacques-Duclos à Saint-Denis.

Cet imam qui aurait pu trouver la mort dans l'explosion d'Alcanar selon le quotidien El Pais, aurait aussi séjourné en Belgique, à Vilvorde ou à Diegem, selon la VRT.

"La dernière fois que je l'ai vu, c'était mardi (la veille de l'explosion) et il m'a dit qu'il allait voir sa femme au Maroc", a raconté Nourddem, son colocataire, à l'AFP. Les deux autres pourraient avoir péri dans l'explosion d'Alcanar. Le gouvernement a décidé de maintenir le niveau d'alerte terroriste à 4.

Samedi, la Russie a également été touchée: un homme a attaqué au couteau des passants à Sourgout, une ville de 330'000 habitants, avant d'être abattu par la police.

Dimanche, Barcelone tentera de revenir à la normale, avec une messe solennelle à 10h00 dans la basilique de la Sagrada Familia et en soirée un premier match du championnat de football espagnol dans son fameux Camp Nou, entre le Betis Séville et le FC Barcelone. Parmi les nationalités des personnes décédées figurent l'Espagne, l'Argentine, l'Italie, le Canada, la Belgique, le Portugal et les Etats-Unis.

La mère d'Abouyaaqoub, Hannou Ghanimi, a appelé son fils à se livrer aux forces de police, déclarant à des journalistes qu'elle préférait le voir en prison plutôt que mort.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL