TPMP (C8) : Matthieu Delormeau revient sa longue absence dans l'émission

Marcel Micheaux
Septembre 19, 2017

Après de longues semaines absences, il était temps pour Matthieu Delormeau de faire son retour dans Touche pas à mon poste (C8).

Le pétrole mitigé en Asie
Les cours sont actuellement soutenus par la baisse du nombre de puits américains en fonctionnement la semaine dernière. Les cours sont tirés vers le haut par des commentaires encourageants sur la demande de l'Opep.

A coup d'acquisitions, Total avance encore dans les énergies vertes
Elle prévoit de réaliser en 2017 un chiffre d'affaires de plus de 350 millions d'euros avec 230 collaborateurs. Total poursuit la diversification de ses sources de production d'énergie.

Obsolescence programmée : première plainte déposée en France
A défaut, l'association envisage de se porter partie civile directement auprès du juge d'instruction. Il appartient désormais au Procureur de décider des suites à donner: mener une enquête et poursuivre.

Cyril Hanouna lui a ainsi demandé pourquoi il avait disparu de TPMP. "J'ai fait quasiment toutes les émissions en 2 ans.il y a eu des moments exceptionnels et des polémiques". L'occasion pour l'ancien animateur de NRJ12 de dévoiler les raisons de son départ et de faire face aux chroniqueurs présents sur le plateau. "Celle du canular était peut-être celle de trop, je l'ai mal gérée parce qu'en plus elle me touchait de près pour les raison que vous connaissez", débute-t-il. "Je me suis rendu compte que, sur la fin, j'étais moins dans le jeu avec les autres chroniqueurs". J'avais l'impression que si je restais, c'était mettre de l'huile sur le feu. Parfois, on tapait vraiment pour donner des vrais coups et plus pour être dans le jeu, a-t-il estimé. Si la chaîne et les chroniqueurs en ont toujours envie. Géraldine Maillet a quant à elle exprimé son étonnement de le revoir sur le plateau de C8: "Ça fait bizarre de te voir là". Tu as été à la fois un héros pendant toute la saison dernière à te présenter, beau corps, musclé, brillant, sniper, drôle et incisif. ", même son de cloche pour Jean-Luc Lemoine". Ma sexualité, on en avait tous beaucoup rigolé. Gilles Verdez enfonce le clou: "Vous avez refusé les mains tendues". Avant d'expliquer avoir "réfléchi cet été " à sa place dans l'émission. "J'ai été révolté de votre attitude de nous abandonner en rase campagne ". "Le choix (de revenir) a été facile".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL