L'émir ne lâche pas Al-Khelaïfi — PSG

Thibaut Duval
Octobre 18, 2017

La justice suisse a révélé jeudi que Nasser al-Khelaifi, président de beIN Media Group, est suspecté, comme Jérôme Valcke, ex-numéro 2 de la FIFA, de "corruption " dans l'attribution des droits télé de plusieurs Coupes du monde. Le patron du PSG peaufine sa défense en compagnie de Maître Francis Szpiner, ténor du barreau, en attendant d'être convoqué en Suisse, ce qu'il semble attendre avec impatience.

Nestlé rappelle des yaourts La Laitière pour "risque de morceaux de verres"
Aucun remboursement ne sera apparemment effectué dans les supermarchés et magasins où les clients ont acheté leurs yaourts . Le lot incriminé est vendu depuis le 30 septembre dernier dans les magasins Système U et Casino .

Soupçon d'emplois fictifs: perquisition au siège du MoDem
Une information judiciaire a été ouverte fin juillet pour "abus de confiance", "recel d'abus de confiance" et "escroqueries" par le parquet de Paris.

Voici le nouveau Surface Book 2
Tout comme la génération précédente, le Surface Book 2 est censé être un MacBook Pro Killer sous Windows. Ces machines seront disponibles à partir du 16 novembre prochain, avec précommandes dès le 9 novembre.

Absent à Dijon et depuis une semaine ou presque, Nasser Al-Khelaïfi fera sa première apparition publique depuis le début de l'affaire ce mercredi soir à Bruxelles. Et de sa réponse pourraient jaillir des inquiétudes sur la suite de son aventure en tant que président du Paris St-Germain. "Dans son entourage, on certifie qu'il bénéficie toujours du soutien sans faille de l'émir", assure Le Parisien. Les deux hommes restent proches et l'avenir d'Al-Khelaïfi à la tête du PSG n'est pas remis en cause.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL