Etats-Unis : un médicament contre la cécité vendu à 707 000 euros

Henri Michaux
Janvier 5, 2018

Il faut dire que cette dernière a l'habitude d'approuver les traitements qui fonctionnent (celui-ci a eu un taux de succès lors d'essais cliniques de 93 %) et ce, quel que soit leur prix. Ce traitement sera vendu 425 000 dollars par œil.

Administré en dose unique, il a reçu l'accord de la FDA (Agence américaine du médicament) alors qu'aux Etats-Unis les débats sur la cherté des médicaments sont légions, notamment envers les prix pratiqués sur les "solutions innovantes". L'entreprise s'engage en effet à rembourser patients et assurances dans le cas où le traitement s'avérerait inefficace.

Un procédé déjà employé par le laboratoire suisse Novartis lors du début de la commercialisation de Kymriah, censé traiter une forme très agressive de leucémie chez des enfants et de jeunes adultes.

Emmanuel Macron rencontre Erdogan ce vendredi à Paris
Avec la France, les points de convergence sont aussi nombreux que ceux de divergence. Nos relations avec ce pays remontent à plus de six siècles.

Grippe porcine / Trente cinq cas enregistrés selon l'Institut Pasteur
La grippe porcine est provoquée par une nouvelle souche du virus de la grippe apparu en 2009 au Mexique, le virus H1N1. La patiente a été internée à l'hôpital Mohamed Lamine à Bab El-Oued.

Neuf morts dans des troubles nocturnes dans la région d'Ispahan — Iran
Les manifestations ont commencé jeudi à Mechhed en raison de la faiblesse de l'économie iranienne et de la hausse des prix des aliments.

Spark Therapeutics va plus loin. Il compte également s'adresser aux autorités sanitaires pour qu'un paiement par étapes soit autorisé. Le prix, surtout à ce niveau, est un réel frein pour les patients.

La palme du traitement le plus cher au monde revient toutefois au Glybera, premier médicament génique vendu 1 million de dollars par le groupe néerlandais UniQure pour soigner plusieurs maladies génétiques.

Les investisseurs s'attendaient à ce que Spark place la barre encore plus haut, plus près d'un million de dollars, ce qui n'empêche pas le titre du laboratoire de s'adjuger 4,4% à 55,65 dollars à Wall Street vers 18h30 GMT. Le Spinraza (Nusinersen en Europe), développé par Biogen et Ionis Pharmaceuticals contre l'atrophie musculaire, et le Soliris, fabriqué par Alexion Pharmaceuticals pour traiter une maladie rare des reins, avoisinent tous deux les 750.000 dollars.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL