Infections alimentaires: 1,5 million de cas par an en France, 250 morts

Henri Michaux
Janvier 9, 2018

Entre 2008 et 2013, ces infections alimentaires ont été dues à 21 agents pathogènes (10 bactéries, 3 virus, 8 parasites) transmis à l'homme par l'alimentation. Preuve avec les rappels effectués tout au long de l'année et dont Réponse Conso fait l'écho dans sa rubrique " Rappel de Produit ".

Selon une étude de Santé Publique France, publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), les infections d'origine alimentaire tuent en moyenne 250 personnes chaque année en France.

Le footballeur le plus riche de la planète, joue à Leicester City
Et pour fêter son 50e anniversaire, il avait réussi à faire venir Michael Jackson, contre un chèque de 14 millions d'euros. Il s'agit de Faiq Bolkiah, un joueur méconnu évoluant avec l'équipe B de Leicester City en Angleterre.

Le travail de nuit augmente le risque de cancer chez la femme
Puis, ils ont mené une autre analyse sur le travail de nuit à long terme et le risque de six types de cancers chez les infirmières .

Thomas Voeckler sur le Tour de France avec France Télévisions ?
En effet, il y a une place de libre suite au départ de Cédric Vasseur qui officiait sur l'une des motos du direct. Thomas Voeckler doit être présent ce mardi à la présentation de l'édition 2018 de Paris-Nice, à Versailles.

En France, environ 70 % des cas et des hospitalisations d'origine alimentaire sont des infections dues à des norovirus, aux bactéries Campylobacter et aux salmonelles, note l'étude. Les norovirus apparaissent responsables du plus grand nombre de cas (517 593 cas, soit 34% du nombre total de cas d'origine alimentaire). Mais si l'on ne tient compte que des transmissions via les aliments, on dénombre 1,5 million d'infections, 17 600 hospitalisations et 256 décès. En revanche, ces virus n'occupent que la troisième position pour ce qui concerne les hospitalisations (3.447, 20 % du total), et le 7e rang pour les décès (8 morts, 3 % du total). Ses auteurs jugent que ce niveau de maladies et de mortalité "reste élevé".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL