Diffusion d'images violentes de l'EI : Gilbert Collard mis en examen

Vanessa Beaulieu
Janvier 11, 2018

C'est en tout cas le sentiment qu'il a partagé sur son compte Twitter, ce jeudi 11 janvier.

"J'ai le plaisir et l'honneur de vous informer que j'ai été mis en examen dans l'affaire du tweet", a écrit l'élu du Gard, là encore sur Twitter.

J'ai le plaisir et l'honneur de vous informer que j'ai été mis en examen dans l'affaire du tweet: Cazeneuve est un devin, sur 8 signalements, et pas plus, 7 sont anonymes dont 4 antérieurs au tweet.

Djokovic réussit son grand retour — Melbourne
De quoi désormais se projeter vers le premier tournoi du Grand Chelem de l'année qui approche à grand pas (15-28 janvier). C'est ce même virus qui l'a empêché de jouer jeudi et qui pourrait l'obliger à déclarer forfait pour l'Open d'Australie .

Trois gardiens de prison agressés par un détenu islamiste
L'un des blessés, sérieusement touché, a été transporté en urgence à l'hôpital. Les investigations ont été confiées à la DGSI et à la SDAT.

Donkey Kong Country Tropical Freeze revient aussi sur Nintendo Switch
Donkey Kong Country Tropical Freeze sera jouable en solo comme en coopératif grâce aux deux Joy-Con. C'est ensuite Donkey Kong Country: Tropical Freeze qui verra le jour sur Switch le 4 mai prochain.

Une enquête préliminaire a été lancée en décembre 2015 par le parquet de Nanterre pour "diffusion d'images violentes", visant Gilbert Collard et aussi la présidente du FN Marine Le Pen. Les deux avaient publié sur leur compte Twitter des images de Daesh montrant des exécutions pour protester contre le parallèle effectué par Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC entre Daesh et le Front national.

Le bureau de l'Assemblée ayant levé son immunité parlementaire en septembre dernier, la Justice a ainsi pu poursuivre la procédure à son encontre.

Gilbert Collard encourt jusqu'à trois ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende, soit ce qui est prévu par le Code Pénal qui punit le fait "de diffuser [.] un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine" lorsque ce message est "susceptible d'être vu ou perçu par un mineur".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL