129 millions de passagers mais une croissance ralentie en fin d'année

Aubin Brasseur
Janvier 12, 2018

Sur l'ensemble de l'année, la compagnie low cost irlandaise a transporté 129 millions de passagers. Avec 129 millions de passagers sur douze mois, la compagnie a transporté 12 millions de voyageurs supplémentaires par rapport à 2016, soit 10% de croissance.

Le rythme de l'augmentation a toutefois connu un trou d'air en fin d'année, les hausses à deux chiffres enregistrées au début 2017 - en comparaison annuelle - laissant la place à des progressions plus modestes aux tournants de l'automne et de l'hiver. En revanche le coefficient d'occupation des Boeing 737-800 de Ryanair gagne 1 point de pourcentage le mois dernier, à 95%. En septembre, elle a été contrainte d'annuler plusieurs milliers de vols jusqu'en mars 2018, en raison de problèmes dans la gestion des effectifs de pilotes. Même si aucun vol n'a été annulé, ce mouvement a constitué la première grève de pilotes Ryanair de l'histoire de cette compagnie trentenaire. "Nous pensons également que cela pourra aider des centaines de travailleurs ailleurs, qui désirent une représentation indépendante sur leur lieu de travail, mais dont les employeurs opposés aux syndicats ont été encouragés par l'aversion de Ryanair pour Impact et les autres syndicats".

Aleksandar Prijovic, le futur 9 du Stade Rennais — SRFC
Les Rennais auraient pris contact avec leurs homologues grecs, qui se montreraient pour le moment "trop gourmands ". La cellule de recrutement du club breton accentue ses recherches depuis l'arrivée d' Olivier Létang comme président.

Jimmy Iovine dément les rumeurs annonçant son départ d'Apple
Dans un entretien avec Variety , Jimmy Iovine a démenti toute velléité de départ. "En fin de compte, je suis loyal envers les gars d'Apple".

La reprise des recherches du vol MH 370
L'Etat malaisien a d'ores et déjà évoqué une " allocation spéciale de 16 à 60 millions d'euros en cas de découverte " de l'épave. De nouvelles recherches privées vont être menées à l'ouest de l'Australie, par un bateau bardé de drones sous-marins.

Pour rappel, Ryanair n'a plus de bases en France depuis 2011.

Interrogée à ce sujet par l'AFP, la compagnie n'a pas démenti qu'un projet était dans les cartons, mais n'a fourni aucun détail.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL